Archives du blog

Questionnaire sur la Pratique de la phonetique en FLE

Bonjour à vous, enseignants de FLE,

Nous sommes une équipe de chercheurs en didactique et en phonétique du FLE qui souhaitons
– connaître les habitudes des enseignants de FLE ;
– mieux comprendre si et comment la phonétique du français est enseignée ;
– mettre en place des formations en phonétique du FLE adaptées à vos besoins.

Dans ce but, nous vous invitons à répondre avant le 31 octobre 2012 à un sondage en ligne.
Cela vous prendra entre 10 et 25 minutes.

Pour nous aider à faire avancer la science et la formation de formateurs, diffusez largement ce questionnaire aux enseignants de FLE que vous connaissez s’il vous plait !

Voici le lien sur lequel vous devez cliquer pour participer : Questionnaire Pratique de la phonétique en classe de FLE

Nous vous remercions.

l’équipe de chercheurs :
Sandra Cornaz
Takeki Kamiyama
Claire Pillot-Loiseau
Thi Thuy Hien Tran
Chakir Zeroual

Sandra Cornaz Couffini
Gipsa-Lab
Bâtiment E
Université de Grenoble – Campus 3
1180, avenue centrale
Campus Universitaire de Saint martin d’Hères
38040 GRENOBLE Cedex 9

04 67 82 41 20
sandra.cornaz@gipsa-lab.grenoble-inp.fr

Colloque CFAF 3 novembre 2012

Colloque d’automne, organisé par l’Association d’études de la culture française et des arts en France (CFAF) qui se tiendra à l’Université Kyung Hee (campus suwon) le samedi 3 novembre 2012

Matin : Session pleniere en francais : « Nouvelle orientation de l’histoire de la culture et des arts
français »

Apres-midi : Session Didactique du Fle (en francais) :

Guillaume JEANMAIRE : Le changement linguistique et ses implications en FLE
Gilles OUVRARD : Quelques remarques sur la pratique du français au niveau du Master
Arnaud DUVAL : Coopérations didactiques autour de prolongements numériques en méthodes FLE

Voir details du programme, plan d’acces et bus en piece jointe 2012 colloque d’automne CFAF

Colloque SCELLF du 6 octobre a l’univ. SKKU

Perspectives didactiques de la culture et de l’art francais

Samedi 6 Octobre 2012, Université SungKyunKwan (Séoul), Toegye Hall of Humanities

▪ Organisation : Société Coréenne d’Enseignement de Langue et Littérature Françaises
▪ Hote : Département de langue et littérature françaises – SKKU
▪ Partenaires : L’Ambassade de France – Institut Français, National Research Foundation of Korea, Université SungKyunKwan (Centre de recherches des sciences humaines, BK21 Unité de recherches de l’enseignement de la culture et de l’art français), Shinasa

Voir details du programme et plans d’acces : 2012_programme_Colloque_FR

professeur FLE Institut français

OFFRE D’EMPLOI : Professeur de FLE (H/F)

Dans le cadre de son activité « Cours de français pour jeunes âgés de 9 à 16 ans » dispensés le samedi au Lycée Français de Séoul, l’Institut français de Corée du Sud recherche un professeur de Français Langue Etrangère (H/F) pour assurer des vacations d’enseignement.

                Placé sous l’autorité du directeur de l’Institut français de Corée du Sud, ses principales missions seront les suivantes :

  • enseignement du français selon des curriculums et des objectifs pédagogiques spécifiques prédéterminés ;
  • mise en œuvre des tests d’évaluation ;
  • mise en œuvre des tests de placement et répartition par niveau ;
  • participation aux réunions de pré-rentrée ;
  • participation aux réunions et formations pédagogiques ;
  • saisie systématique des présences, absences, retards des élèves sur le logiciel PRONOTE 8.0 ;
  • saisie systématique du cahier de textes sur le logiciel PRONOTE 8.0.

                Profil

  • nationalité française ;
  • détenteur d’un visa (de préférence E1, E2, F4 ou F5) ;
  • compétences pédagogiques en enseignement du Français Langue Etrangère ;
  • expérience souhaitée dans l’enseignement du Français Langue Etrangère à un jeune public ;
  • réelles aptitudes à la coordination et au travail en équipe ;
  • sens de l’organisation et disponibilité ;
  • capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction de notes ;

                Rémunération

De septembre 2012 à juin 2013, chaque samedi, 4 heures réparties de la manière suivante (sous réserve de modification) :

-3 heures d’enseignement

-1 heure de coordination

Rémunération nette aux taux horaire de 52 000 KRW par heure d’enseignement et de 30 000 KRW par heure de coordination.

Dépôt des candidatures (CV et lettre de motivation) par courrier  électronique à l’adresse suivante : sg@france.or.kr

Date limite du dépôt des candidatures fixée au 30  juin 2012.

Fichier PDF : 2051OFFRE PROFESSEUR FR_CFJ_2012_2013

Offre d’emploi à l’Université Wonkwang

Visiting Professor to teach French Conversation courses for 2012 Spring Semester Wonkwang University, Iksan, Jeonbuk Province, Korea

1. Opening Position (visiting professor)

Wonkwang University is looking for applicants for a visiting professor position for our undergraduate French Program beginning March 1, 2012. Wonkwang University is a large private Buddhist university located in Iksan, Jeonbuk province, Korea. It serves over 20,000 students.

2. Qualifications :

1) Native speaker of French with Master’s degree or higher.

2) Preference for those who have at least 2 years of university, high school, middle school, elementary school, teaching experience.

3. Contract period :

1) The initial contract is for one year. March 1, 2012 to February 28, 2013.

2) Renewal based on the evaluation of course assessments and others.

4. Responsibilities :

1) 9 hours per week of teaching during the spring and fall semesters.

2) Completion of grading by the end of each semester.

3) maintain a minimum of 6 office hours per week.

4) Participate in course and materials development

5) Besides lectures, cooperate with the related activities for the department and the foreign collaboration such as a sisterhood relationship with French University.

– On the day of the interview, the applicant should submit the detailed proposal for the foreign collaboration and French University.

5. Salary & Benefits :

1) 2.5 million Korean wons per month

2) Fully paid summer and winter vacations. (8 weeks each)

3) 50% of Private School Pension Plan and Medical insurance coverage

4) Overtime payment will be paid for extra classes over your regular hours or during vacation

5) Housing : There are two types. You have a free choice.

a. Semi-furnished, studio type housing provided on campus. For single units, you should pay a monthly maintenance fee of 70,000 wons and also basic utilities.

b. Well-furnished, studio type housing provided outside campus. For single units, you should pay a deposit of 500,000 wons, a monthly rent of 400,000 wons and also basic utilities.

6. Required documents :

1) Résumé

2) Cover letter

3) Two Letters of Recommendation

4) Recent Photo

5) Copy of Passport ID Page

6) Copies of all diplomas and certificates

7) Copies of all academic transcripts

8) Certification of teaching experience if available

* The finalists will need to supply the following additional documents at the time of the employment.

1) Original diploma(s)

2) Notarized copy of University Diploma(s) (Copy with the Apostille stamp and/or a notarized copy from the Korean embassy in your home country or the relevant documents from the Korean Council for University Education (KCUE) if in Korea)

3) Original National Criminal Background Check

4) Signed Self-health statements

5) 7 Recent color photos (Four 3.4 X 4.5 cm and three 5 X 7 cm)

7. Procedures :

1) Deadline for e-mail application : 2012. 1. 20 (Friday) 17:00

2) Announcement of candidates and interview schedule.

* Candidates for interviews will be informed individually.

3) Interview

4) Final Announcement

* The finalists will be informed individually.

8. How to apply :

Submit application materials by e-mail to the following address.

coksang@wku.ac.kr

9. Address for sending documents

Cheong Ock-Sang,

Wonkwang University, European Culture, College of Humaities

344-2, Shinyong-dong, Iksan, Jeonbuk, 570-749

South Korea

For more specific information about the position, please contact Dr. Cheong Ock-Sang, via e-mail at coksang@wku.ac.kr

All documents can be written in French, English or Korean.

GERFLINT Synergies Corée n°3 – 2012

Appel à contributions

GERFLINT Synergies Corée n°3 – 2012

ENSEIGNEMENT DU FRANÇAIS ET CONTEXTUALISATION

Le numéro 3 de GERFLINT Synergies Corée portera sur les formes observables de la contextualisation dans l’enseignement du français réalisé hors de France, notamment dans la zone asiatique : grammaires, curriculums, manuels, contenus de l’enseignement, matériels, etc. dans des domaines variés : didactique, littérature, linguistique, sociologie… On interrogera, en particulier, l’histoire, la culture, les pratiques, les technologies en FLE. Les contributeurs potentiels sont invités à faire parvenir leur proposition de textes par fichier électronique et sous format Word à la Rédaction de SYNERGIES COREE, à l’attention du coordonnateur de ce volume, le Professeur Park Dong-Yeol.

Les fichiers-textes de 250 mots, avec – en outre – une courte bibliographie, seront dûment intitulés comme suit :

NOM (seul)_SynCo3_DEBUT DU TITRE.doc

Par exemple, si C. Daniel nous envoyait un article intitulé

« Contextualiser le CECRL ? »,

il intitulerait ainsi son fichier : DANIEL_SynCo3_CONTEXTUALISER.doc

Les auteurs voudront bien respecter les indications données dans l’annexe suivante : consignes auteurs_2011_coree.

Noter la seule modification par rapport à cette annexe : donner – dès réception d’un avis d’acceptation de l’article par le Comité –  trois résumés (ne pas oublier d’ajouter un titre assez court) de 8-10 lignes maximum, en trois langues : français, coréen et anglais. La traduction en coréen sera faite par nos soins sur demande de l’auteur.

Le manquement  à ces règles pourra, à notre regret, entraîner le rejet du texte.

Date-limite d’envoi des propositions par courriel : 30 décembre 2011

Retour d’information aux auteurs : 15 janvier 2012

Réception des textes par la Rédaction : 30 mars 2012

Prévision de publication : 2ème  semestre 2012.

Présentation de méthodes de FLE

Une présentation de nouvelles méthodes de FLE sera proposée par Mme Anne-Laure VINCENT, déléguée pédagogique au sein de la maison d’édition CLE International pour les enseignants de français en Corée.

Date : mercredi 30 novembre 2011 de 18h à 20h.
Lieu : salle de conférences de l’Institut français de Corée du Sud.

Merci de vous inscrire gratuitement en écrivant au mél suivant :
sang-hui.kim@diplomatie.gouv.fr

L’enseignement du français à l’étranger en 1966

Voici une source de réflexion utile quant à la posture de l’enseignant de FLE aujourd’hui en Corée: que ce soit en terme de technique de classe, d’identité professionelle, d’action linguistique, de géopolitique, etc. Il est toujours intéresssant de se situer par rapport à ses prédécesseurs et par rapport au système (dans sa définition la plus large) au sein duquel s’insert notre action…

Article et vidéo tels qu’ils apparaissent sur le site Le Café du FLE:

« Coup d’oeil dans le rétroviseur pour un entretien datant de 1966 avec Monsieur Jean Basdevant, Directeur Général des relations culturelles au Ministère des Affaires Etrangères  !

Voici ce document déniché sur le site de l’INA

Un entretien efficace et illustré !

Avant-propos admiratif : 1966 et tout est là ! Le journaliste Bernard Griveau passe des thèmes culturels au questionnement sur le bien-fondé économique des politiques mises en oeuvre ! Plans sur les livres, photos et illustrations géographiques permettent de prendre la mesure de l’expansion du français en quelques minutes. Du beau travail !

La langue française se déploie :

130 000 ! C’est le nombre de professeurs étrangers qui enseignent en français, le passage de relai est déjà en train de se mettre en place. C’est dire si la profession de formateur FLE avait déjà son importance en 1966.

Le fameux « soft power » ou ce que favorise une approche par la culture et la coopération :

Les constructions de lycées et les différentes formes de coopération sont de grands budgets. La « rentabilité »  de ces investissements inquiète Bernard Griveau. Jean Basdevant souligne que bien souvent les dépenses éducatives, culturelles et la coopération technique sont suivies d’exportations de produits industriels et les générations d’étudiants formé en français pourront étudier en France et faire appel aux techniques et industries de l’Hexagone. »

PS: toutes les vidéos disponibles sur le site Internet de l’Institut National de l’Audiovisuel sont téléchargeables avec Realplayer… 😉

Enregistrer la télévison française via Internet pour utiliser la vidéo en cours de FLE

Après les problèmes de formats de police en Corée du Sud, voici la deuxième petite mise au point technique de ce blog.

Internet regorge de fichiers vidéos dont l’exploitation pédagogique peut être un atout pour le cours de FLE. Ces fichiers vidéos sont mis en ligne par les chaînes de télévision pour être vus via Internet hors des heures officielles de diffusion. Toutefois, il est peu pratique de dépendre des logiciels de lecture présents sur l’ordinateur de la classe et encore moins agréable d’avoir une vidéo suspendue en plein cours pour cause de ligne Internet encombrée…

Une solution est de télécharger la vidéo chez soi et de la diffuser hors connexion pendant le cours.

Pour cela, je vous conseille ce petit logiciel gratuit: TVO. Voici une présentation PDF de cette petite merveille et vous pouvez télécharger TVO ici.

TVO est une application qui permet de lire et surtout d’enregistrer les vidéos proposées par les sites Internet de « TV-Replay » des chaînes de télévision ainsi que les podcast des grandes radios françaises.

Grâce à logiciel vous pouvez importer sur votre disque dur les vidéos mises en ligne par les chaînes suivantes : TF1, Pluzz (Groupe France Télévision), Canal+, France 5, M6, Arte, Direct 8, W9, TMC, Gulli, Histoire, i-télé, BFM-TV…

Pour plus d’informations sur TVO, reportez-vous à la FAQ en ligne.

En ce qui concerne les vidéos de Youtube et TV5 Monde, je recommande plutôt l’utilisation de Realplayer. Après l’installation de la version gratuite de ce logiciel, un petit bouton apparaîtra momentanément au-dessus de la vidéo en cours de lecture et vous proposera de la télécharger. Si le petit bouton de téléchargement n’apparaissait pas au début de la lecture, vous pouvez toujours utiliser le menu contextuel de la souris en effectuant un clic droit sur la vidéo.

Pour le téléchargement de ce logiciel et la présentation de ses fonctions, ça commence ici.

En cas de problème de reconnaissance des formats vidéo et autres codecs, la fonction « Converter » de Real Player s’avère également très utile. Cette fonction permet également de convertir des fichiers audios aux formats parfois exotiques vers de simples MP3. Enfin, vous pouvez également extraire la bande son d’une vidéo en convertissant un fichier vidéo en MP3.

Finalement, pour contourner la lourdeur et l’ésotérisme de GOM Player (lecteur multimédia le plus fréquent sur les ordinateurs des classes en Corée du Sud), je vous conseille VLC Player, simple d’utilisation, multilingue, léger, rapide à installer et proche de l’universalité en terme de reconnaissance de fichiers. Pour le téléchargement, c’est par ici.

Le seul petit problème que j’ai rencontré avec VLC est la lecture des sous-titres en alphabet coréen sur mon ordinateur français. Toutefois, le problème disparait lors de l’utilisation d’un Windows coréen.

Nouvelles du Service de Coopération et d’Action Culturelle de Séoul

Article original sur le site de l’Ambassade de France à Séoul

« Depuis le 1er janvier 2011, le Service de Coopération et d’Action Culturelle et le Centre Culturel Français de Séoul ont fusionné pour constituer l’Institut Français de Corée du sud (IFC). Placé sous l’autorité de Laure Coudret-Laut, Conseillère de Coopération et d’Action culturelle et Directrice de l’IFC, il est chargé de représenter les intérêts français en Corée dans les domaines scientifique et technologique, universitaire, linguistique, audiovisuel et culturel et d’encourager les projets de coopérations bilatérales et européens.

Il regroupe l’ensemble des fonctions qui contribuent à la coopération avec les institutions coréennes ainsi qu’à la diffusion et à la promotion de la science, de la technologie, de l’enseignement supérieur, de la langue et de la culture française en Corée. Coordinateur du rayonnement et de l’attractivité de la culture française en Corée dans son sens le plus large, il coopère étroitement avec le Lycée Français de Séoul, conventionné AEFE, et le réseau des 7 Alliances françaises.

Le calendrier des événements de l’IFC est riche et varié.

L’Institut Français de Corée du sud est désormais organisé en six pôles : Science, Enseignement supérieur (avec CampusFrance ), Français, Culture (artistique, audiovisuel et nouveaux média, livre), Communication-Mécénat, Administration. »

%d blogueurs aiment cette page :