Archives d’Auteur: franckbarbin

POSTE DE PROFESSEUR DE FRANÇAIS, UNIVERSITÉ HANYANG

Nom de l´organisme : Département de Langue & Culture Françaises, Université Hanyang

Lieu du poste proposé : Ansan (proximité de Séoul)

Pays : Corée du Sud

Poste : Professeur titulaire

 

Descriptif du poste et missions proposées :

1. enseignement : l’expression orale, l’expression écrite, cours relatifs à la culture ou à la littérature

2. recherche : publier au minimum deux articles (en français ou en anglais) par an dans une revue réputée, coréenne ou internationale

3. activité extra-scolaire : s’investir activement dans le travail du département en dehors des heures de cours (élaboration de projets pédagogiques, participation aux activités culturelles de l’établissement et aux programmes d’échange avec l’université française, permanence pour les étudiants du département, etc.)

 

Volume horaire / semaine : 9h-12h / semaine

Durée du contrat : deux ans (septembre 2013-août 2015) – renouvelables

Rémunération : 42,000 USD~45,000 USD (par an) – professeur assistant

Diplômes souhaités : doctorat

Compétences requises :

1. priorité aux locuteurs natifs (français langue maternelle)

2. expérience d’enseignement du FLE

3. expérience d’enseignement en milieu universitaire souhaitable

4. priorité à l’auteur d’articles dans des revues réputées (niveau SCI ou A&HCI)

5. formation en linguistique, littérature ou d’autres diciplines en Sciences Humaines

6. bonne présentation, polyvalence, motivation, sérieux, dynamisme, ponctualité

7. grande motivation pour s’impliquer complètement dans la vie locale et le développement de l’établissement

 

Date limite de candidature : 5 Avril 2013

Démarche à suivre pour présenter sa candidature :

Envoyer par courrier électronique à Mme Kyunghee KIM, responsable du département :

1. Curriculum vitae détaillé, avec photo en couleur et liste des publications éventuelles

2. Lettre de motivation

3. Photocopie des diplômes

 

Coordonnées responsable offre :

* Mme Kyunghee KIM (responsable du département)

* tél : +82-31-400-5367 (bureau) / +82-10-8636-5367 (portable)

* e-mail : kimkh@hanyang.ac.kr

Site Web : http://www.hanyang.ac.kr/english

Corpus de langue parlée, situations sociales et outils pour l’enseignement / apprentissage du français

Synergies Pays riverains du Mékong

 Corpus de langue parlée, situations sociales et outils pour l’enseignement / apprentissage du français

Numéro dirigé par Isabelle Guinamard (Lyon 2), Véronique Traverso (ICAR, CNRS/Lyon 2) et Trinh Duc Thai (Université Nationale de Hanoi)

Coordination scientifique : Marielle Rispail

Appel à contributions :

Si on suit l’évolution des recherches sur les langues, et particulièrement sur le français, en Asie du Sud-Est, on est frappé par l’importance prise d’emblée par l’écrit, en production et en réception, et donc par une vision normée et « unique » des langues, que favorisent leur grammaticalisation et leur didactisation.

Pendant longtemps, et les actes des séminaires du CREFAP en témoignent, on s’est interrogé sur les lectures littéraires, les difficultés scripturales des élèves, la place de la grammaire dans l’enseignement, le type de textes à étudier en lecture, etc. Ce n’est que quinze ou vingt ans après le début de la didactique des langues dans la région, qu’on a commencé à s’interroger sur l’oral, les méthodes communicatives, la variation de la parole, etc. Et on s’est rendu compte, en enregistrant des « natifs » ou « non natifs » parler en français, qu’on se trouvait devant une myriade de pratiques variées, de modes, de façons de parler, d’évolutions, de différences générationnelles, etc. Le constat d’une telle diversité posait la question de l’enseignement  du français, et demandait qu’on aille recueillir des corpus oraux témoignant des pratiques observables en situation « sociale », comme cela avait été fait pour l’écrit avec l’utilisation des documents médiatiques, des publicités et autres textes sociaux.

C’est cette voie, bien entamée par des recherches existantes, mais qui nous offre encore de nombreuses zones inexplorées, que nous voudrions vous proposer dans ce n° 5 de Synergies Pays du Mékong.

L’évolution de la situation au cours des trente dernières années a, en effet, conduit à la réalisation de corpus oraux en situations sociales « naturelles » (c’est-à-dire non construites par le chercheur, mais se tenant dans leur contexte habituel) comme étape obligatoire dans de nombreux projets de recherche et de formation dans différentes disciplines.

Les études réalisées sur ces corpus ont permis des avancées dans différents domaines, entre autres la description de la langue parlée, la description des langues professionnelles, le traitement des questions d’interculturalité et l’étude des malentendus, de la multimodalité (sur les corpus vidéo).

Ce numéro porte sur l’usage des corpus audio et vidéo de données collectées en situation naturelle pour l’enseignement / apprentissage du français.

Les contributions concerneront l’oral / la langue parlée dans ses différentes dimensions, entre autres :

• aspects linguistiques (syntaxe de l’oral, lexique, niveaux de langue, langue parlée)

• aspects discursifs (énonciation, argumentation, etc.)

• aspects interactionnels

• multimodalité

• aspects socio-pragmatiques

• dimensions culturelles

• variations situationnelles

• mélanges de langues et contacts du français avec d’autres langues dans les situations concernées

• dimensions didactiques.

Les articles seront rédigés en langue française, avec toutefois une prise en compte des autres langues avec lesquelles le français est en contact dans les corpus.

Les doctorants et jeunes chercheurs sont cordialement invités à proposer un article, même s’ils présentent une recherche en cours et non encore aboutie.

Sont sollicités au premier chef les chercheur-e-s d’Asie du Sud-Est, mais aussi de toute l’Asie et éventuellement d’autres régions du monde, pour éclairer la thématique commune.

 

Les propositions d’articles (résumé de 200 mots) devront être communiquées à Véronique Traverso et à Marielle Rispail au plus tard : 20 avril 2013.

Elles devront être accompagnées du titre de l’article, du prénom et du nom de l’auteur ou des auteurs, de son/leur université ou institution d’appartenance et d’une courte bibliographie.

Les propositions seront évaluées par les membres du comité de rédaction. Les auteurs des propositions retenues recevront les consignes sur le format de soumission des articles.

L’article complet devra être envoyé pour fin juillet 2013 au plus tard.

Le comité de rédaction décidera de la publication de l’article et enverra sa décision à l’auteur à qui il pourra être demandé d’apporter d’ÉVENTUELLES modifications si l’article est publié.

Le numéro DEVRAIT PARAITRE EN DÉCEMBRE 2013.

Récapitulatif du calendrier prévisionnel:

remise des résumés : 20 avril 2013

– retour du comité de rédaction (acceptation ou  refus) : fin mai 2013

– remise de l’article : fin juillet 2013.

 

Enseignant de français à SNU

Le département des études françaises de la Faculté de l’Enseignement de l’Université Nationale de Séoul (Corée du Sud) recrute un(e) enseignant(e) de français natif(ve) pour la période du 1er mars 2013 au 28 février 2014 (durée de contrat 1 an renouvelable).

Exigences : 

– Diplôme de DEA ou Master 2  de préférence en FLE.

– Une bonne expérience d’enseignement  du FLE (cours de conversation, composition)

Tâches :

– Cours (9 heures par semaine, 30 semaines par an).

– Travail en équipe pour la rédaction de la revue internationale du Gerflint Synergies Corée (3h par semaine).  http://www.french.snu.ac.kr/ http://www.gerflint.eu/

– Soutien linguistique aux étudiants.

Traitement :

– Salaire entre 18,000 et 23,000 euros par an selon le diplôme et l’expérience professionnelle.

– Studio ou appartement pour les professeurs dans le campus à loyer très modéré.

Dossiers de candidature :

– CV détaillé avec photo + justificatif

– Copie du diplôme le plus élevé

– Lettre de motivation

A envoyer au plus tard le 26 décembre 2012 à l’adresse mhhan@snu.ac.kr.

Tous renseignements supplémentaires seront donnés lors des convocations.

Responsable : Mme HAN Mun Hi

Url de référence : http://www.useoul.edu/

Adresse : département des études françaises, Faculté de l’Enseignement de l’Université Nationale de Séoul, 1 Gwanak-ro, Gwanak-gu, Seoul 151-742, Korea

LA TRADUCTION À L’HEURE CORÉENNE (prolongation)

2e APPEL À CONTRIBUTIONS GERFLINT-SYNERGIE CORÉE 4

LA TRADUCTION À L’HEURE CORÉENNE

 Prolongation date-limite d’envoi des propositions par courriel :

30 septembre 2012

La Corée du Sud exporte de plus en plus largement sa culture (cinéma, littérature, musique, etc.) et accueille un nombre croissant de manifestations et de rencontres internationales (championnat du monde d’athlétisme, exposition internationale, festivals de cinéma ou G20), générant ainsi des besoins accrus en matière de traduction et d’interprétation.

Ce numéro, consacré à la traduction, s’articulera autour de deux axes principaux :

1)      L’état des lieux de la traduction en Corée

Il s’agit non seulement de faire le point sur l’état de la recherche en traduction en Corée, mais aussi de déterminer les difficultés spécifiques de la traduction en coréen. Tous les domaines d’études seront concernés. Citons par exemple la littérature, le cinéma (sous-titrage), le théâtre (sur-titrage), la philosophie, le tourisme, l’interprétation ou les jeux vidéo (travail de localisation).

2)      La diffusion de la culture coréenne par la traduction

Il est courant d’attribuer à la traduction la vertu de diffuser la culture d’un pays à l’étranger. Quelle vision de la Corée est véhiculée dans le monde par le biais de la traduction ? Surfant sur la vague coréenne ou Hallyu, ce numéro tentera de dresser les zones d’influence particulières de la Corée à l’étranger et d’examiner la réception de la culture coréenne par-delà ses frontières. On pourra ainsi étudier de quelles manières, au-delà des domaines classiques tels que le cinéma et les séries télé, la culture coréenne exerce son influence grâce à ses traductions internationales.

Même si ce numéro est spécialement dédié au couple traduction et Corée, des textes d’ordre plus général sur la traduction seront également les bienvenus.

 

Les contributeurs potentiels sont invités à faire parvenir leur proposition en français par fichier Word à la Rédaction de GERFLINT-SYNERGIES CORÉE, à l’attention du coordonnateur de ce volume, Franck Barbin : Synergies.coree@gmail.com

Les fichiers-textes de 250 mots, accompagnés d’une courte bibliographie, seront intitulés comme suit : NOM (seul)_SynCo4_MOT-CLÉ DU TITRE.doc

Par exemple, si Christian Dubois nous envoyait un article intitulé « Traduire le cinéma de Chang-wook Park », il intitulerait son fichier : DUBOIS_SynCo4_CINEMA.doc

Les auteurs voudront bien respecter les consignes rédactionnelles disponibles ici : http://gerflint.eu/images/stories/coree/consignes%20publication%20%20synergies%20-%20lp-%202011%20%20core.pdf. Il est en plus demandé aux auteurs – dès avis d’acceptation de l’article par le Comité – d’envoyer avec leur article trois résumés de 8-10 lignes maximum (en ajoutant un titre assez court pour chaque) dans les langues suivantes : français, coréen et anglais. La traduction en coréen sera faite par nos soins sur demande de l’auteur. Le manquement à ces règles pourra, à notre regret, entraîner le rejet du texte.

 

Calendrier :

Prolongation date-limite d’envoi des propositions par courriel : 30 septembre 2012

Retour d’information aux auteurs : 30 octobre 2012

Envoi des articles complets à la Rédaction : 30 janvier 2013

Prévision de publication : automne 2013

 

 

 

 

 

 

 

Quand l’Université fait son cinéma

Vient de paraître : Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité – Cahiers de l’APLIUT, volume XXXI N° 2 (juin 2012), « Les supports filmiques au service de l’enseignement des langues étrangères, ou Quand l’Université fait son cinéma »

Sommaire :

*Articles de recherche, exposés de synthèse ou de réflexion

« Pour une éducation au cinéma intégrée dans une pédagogie de projet multimédia ». Irma Velez, Université Paris Sorbonne – IUFM de Paris

« L’intégration du cinéma hollywoodien en classe de langue : réflexions sur quelques points de convergence disciplinaires ». Cristel Maury, Université Toulouse 2 Le Mirail

« L’anglais par les contextes : l’adaptation cinématographique et sa didactisation ». Sylvain Belluc, Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3

« Didactisation d’un contenu cinématographique et acquisition d’une L/C2 (langue/culture cible) ». Anne-Laure Dubrac, Université Paris-Est Créteil

« Supports filmiques transversaux en pratique de la langue : document authentique ou authentiquement intéressant ? ». Joséphine Rémon, Université Lumière Lyon 2, Laboratoire ICAR

*Notes de pédagogie

« How Personal Heirloom Stories Can Spark Emotion and Motivation by Using Short Films in the EFL classroom ». Kenneth Beirne et Pierre Floquet, IPB Bordeaux

« Les séries télévisuelles juridiques américaines : représentations langagières et culturelles d’une communauté professionnelle ». Anne-Marie O’Connell, Université Toulouse 1 Capitole

« Teaching Foreign Languages through the Analysis of Film and Television Series: English for Legal Purposes ». Dana Di Pardo Léon-Henri, Université Paris Sorbonne (Paris IV)

« Le cinéma, de la motivation à la mobilisation intellectuelle ». Maria-Alice Médioni, Université Lumière Lyon 2

*Fiche pédagogique

« Doublage d’un extrait de Volver d’Almodóvar et modification du scénario ». Gaïdig Gilet, Collège Jean Racine, Viroflay

Prix de vente du numéro : 12€

Pour le commander : www.apliut.com, page Cahiers.

Le volume est en ligne sur Revues.org : http://apliut.revues.org/2641

Professeur DELF Suwon

L’Université de Suwon recherche un enseignant disponible pour assurer des cours de préparation au DELF A1/A2 cet été. Deux enseignants au total assureront ces cours.
Dates : du lundi 25 juin au vendredi 20 juillet, soit 4 semaines.
Horaires : environ 20 heures/semaine/enseignant. Les deux enseignants se répartiront les heures de classe de l’emploi du temps comme suit : matin: 9h-12h00 – après-midi: 14h00-17h00 – soirée: 19h00-21h00.
Rémunération : 40.000 wons/heure
-Transport : deux possibilités. (1) Bus de navette gratuite opéré par l’université: départ de Sadang Station tous les matins à 8h00 (arrivée au campus à 8h45) – retour du campus à 17h30 en soirée (arrivée à Sadang Station à 18h15). (2) Bus rouges : 2.000 wons/trajet. Départ toutes les 15-20 minutes depuis Sadang Station. Le service de soirée (trajet retour) est assuré jusqu’à environ 22h30.
-Logement : mise à disposition de chambres au dortoir du campus envisageable si nécessaire.
-Restauration : Resto U sur le campus + restaurants d’étudiants à proximité.
-Contact : Michael Joalland tél: 010-2489-1661 – mél: joallandm@hotmail.com

professeur FLE Institut français

OFFRE D’EMPLOI : Professeur de FLE (H/F)

Dans le cadre de son activité « Cours de français pour jeunes âgés de 9 à 16 ans » dispensés le samedi au Lycée Français de Séoul, l’Institut français de Corée du Sud recherche un professeur de Français Langue Etrangère (H/F) pour assurer des vacations d’enseignement.

                Placé sous l’autorité du directeur de l’Institut français de Corée du Sud, ses principales missions seront les suivantes :

  • enseignement du français selon des curriculums et des objectifs pédagogiques spécifiques prédéterminés ;
  • mise en œuvre des tests d’évaluation ;
  • mise en œuvre des tests de placement et répartition par niveau ;
  • participation aux réunions de pré-rentrée ;
  • participation aux réunions et formations pédagogiques ;
  • saisie systématique des présences, absences, retards des élèves sur le logiciel PRONOTE 8.0 ;
  • saisie systématique du cahier de textes sur le logiciel PRONOTE 8.0.

                Profil

  • nationalité française ;
  • détenteur d’un visa (de préférence E1, E2, F4 ou F5) ;
  • compétences pédagogiques en enseignement du Français Langue Etrangère ;
  • expérience souhaitée dans l’enseignement du Français Langue Etrangère à un jeune public ;
  • réelles aptitudes à la coordination et au travail en équipe ;
  • sens de l’organisation et disponibilité ;
  • capacités d’analyse, de synthèse et de rédaction de notes ;

                Rémunération

De septembre 2012 à juin 2013, chaque samedi, 4 heures réparties de la manière suivante (sous réserve de modification) :

-3 heures d’enseignement

-1 heure de coordination

Rémunération nette aux taux horaire de 52 000 KRW par heure d’enseignement et de 30 000 KRW par heure de coordination.

Dépôt des candidatures (CV et lettre de motivation) par courrier  électronique à l’adresse suivante : sg@france.or.kr

Date limite du dépôt des candidatures fixée au 30  juin 2012.

Fichier PDF : 2051OFFRE PROFESSEUR FR_CFJ_2012_2013

Ballet Preljocaj : Suivront mille ans de calme

Créée en 2010 avec le Théâtre du Bolchoi dans le cadre de l’année France-Russie, cette pièce vient d’intégrer le répertoire du Ballet Preljocaj. Cette nouvelle version est présentée à Séoul dans le cadre de FranceDanse-Corée.
Suivront mille ans de calme s’inscrit dans la veine poétique et impressionniste du travail d’Angelin Preljocaj, qui mène ici une réflexion sur l’homme et son flottement intime face à l’universel. Il évoque les replis secrets de l’existence humaine dans ses angoisses et ses espérances, dévoilant ainsi l’art de la danse et sa capacité à explorer la véritable profondeur de l’âme.
Cette pièce est également une rencontre entre Subodh Gupta, qui signe la scénographie, et le DJ et compositeur Laurent Garnier.

Les 30 et 31 mai 2012 à 20h00, Théâtre National de Corée, dans le cadre du festival MODAFE.
Renseignements et réservations: (02) 765-5352  / www.modafe.org
Les adhérents de l’Institut Français bénéficient d’une réduction de 30%.

La culture française, son originalité et sa diversité

Le prochain colloque des 6 associations d’études françaises en Corée aura lieu le samedi 9 juin 2012 de 9h30 à 18h à l’Université Sookmyung. Il aura pour thème « La culture française, son originalité et sa diversité« .

La session plenière du matin sera intégralement en français et une « session francaise » portant sur l’utilisation des nouvelles technologies en classe se déroulera également l’après-midi entièrement en français.

Vous pouvez télécharger ici le programme et le plan pour s’y rendre : colloque commun assoc fr 9 juin 2012

Le français en Asie Pacifique – la passion et la raison

3ème Congrès de la Commission pour l’Asie Pacifique

de la Fédération Internationale des Professeurs de Français

et

35ème Congrès National de l’ Indian Association of Teachers of French

 

 

Le français en Asie Pacifique – la passion et la raison

13-16 février 2013- Chennai, INDE

 

Appel à communication

Le 1er Congrès de l’Asie-Pacifique organisé à Taipei en 2006 a réuni les  enseignants et chercheurs de tous les pays d’Asie et du Pacifique pour partager leurs expériences sur l’enseignement-apprentissage de la langue française et des cultures francophones. C’était alors l’occasion de dresser des inventaires et de soulever des problématiques pour ouvrir des perspectives sur l’enseignement-apprentissage de la langue et de la culture dans cette région du monde.

Le 2ème Congrès CAP-FIPF a été organisé à Sydney en 2010 dans le but de réfléchir sur l’enseignement et la diffusion de la langue et de la culture françaises en présentant des outils et des stratégies pouvant servir à l’apprentissage de la langue, dans le respect de la diversité des visées et pratiques éducatives.

Le 3ème Congrès de la CAP sera une plateforme aux enseignants et chercheurs en Asie-Pacifique pour parler des enjeux et des pratiques de l’enseignement du français dans la région. Mieux encore, il sera un lieu de réflexion sur la motivation des étudiants pour apprendre une langue étrangère dans une région où la plupart des pays ne sont pas « francophones » , au sens politique du terme, et où la francophonie est issue essentiellement  du travail des professeurs de français. Le congrès aura également pour objectif de mettre au point et présenter des outils et des stratégies à adopter pour mieux répondre aux exigences du monde du  travail. Bref, il s’agira de montrer comment la passion pour une langue et une culture se conjugue avec la raison d’un choix moderne et performant.

Axes thématiques proposés :

 

  1. Inspiration et Travail

Il est certain que l’apprentissage du français dans nos pays a un double objectif. D’une part, répondre au grand intérêt pour la langue et la culture française et francophone, d’où vient la passion pour les aspects culturels et civilisationnels  ainsi que pour les œuvres littéraires chez nos étudiants. D’autre part, s’adapter à l’évolution du marché du travail dans nos pays qui a créé des débouchés dans différents domaines professionnels par suite de la globalisation-  les entreprises mixtes, l’implantation des entreprises francophones, l’externalisation (outsourcing) des services et les échanges scientifiques et techniques. Qu’est-ce qui motive nos étudiants ? Est-ce la passion pour la langue ou la nécessité de trouver un travail ou les deux ? Quels sont les débouchés pour les étudiants de français ? Nos cursus, répondent-ils à ces besoins ? Quelles sont les exigences de cette francophonie « économique » ?

Les communications porteront sur :

  • La motivation des étudiants dans l’apprentissage du français.
  • L’évolution du marché du travail dans la région Asie-Pacifique et son impact sur l’enseignement du français.
  • L’intégration du FOS et/ou la langue de spécialité dans les programmes.
  • Le rôle des certifications (DELF/DALF/ les DFP etc.)
  • L’élaboration des manuels indigènes.
  • La politique linguistique du pays et le rôle des professeurs dans sa détermination.
  1. Tradition et Innovations

L’innovation pédagogique se concrétise à l’échelle individuelle, dans l’action quotidienne au sein d’une classe. À un autre niveau, plus institutionnel, l’innovation peut devenir l’instrument ou l’un des objectifs d’une politique éducative régionale ou nationale volontariste. Beaucoup de nos pays sont aujourd’hui confrontés à l’impératif de transformer les pratiques scolaires, poussés dans ce sens par les autorités ainsi que par les usagers. L’innovation, réussit-elle à produire des effets visibles dans un système scolaire où les pratiques conservatrices demeurent encore ?   Comment agit-elle sur l’évolution de nos méthodologies d’enseignement ?  Quelles sont effectivement « les bonnes pratiques » de l’enseignement et de quelle manière dépendent-elles du contexte dans lequel elles se déroulent ?

Les communications porteront sur :

  • Les pratiques innovantes dans l’enseignement du français
  • La formation continue et  la démultiplication des « bonnes pratiques ».
  • L’utilisation des  nouvelles technologies et les TICE ?
  • Les enjeux du développement des programmes en ligne et en mode mixte.
  • Le développement d’un cursus professionnalisant.
  • Le rôle des programmes d’échanges dans la valorisation de l’enseignement du français 
  • La place de la traduction commerciale, scientifique et technique et la formation des traducteurs dans le système éducatif.
  1. Regards et Reflets

La dimension interculturelle reste la pierre angulaire de l’enseignement d’une langue. Comme l’apprentissage n’est pas une simple acquisition de savoirs culturels liés à la langue apprise, il  importe de  développer la capacité de l’apprenant à établir une relation entre sa culture d’origine et la culture étrangère et à jouer le rôle d’un médiateur culturel pour redécouvrir et faire découvrir sa propre culture en allant au-delà des stéréotypes superficiels. Le cinéma, les médias, les œuvres traduites et les blogues façonnent notre regard sur les cultures et déterminent notre façon de voir le monde.

Les communications porteront sur :

  • Le  cinéma et les médias dans la promotion et l’enseignement du français
  • La traduction littéraire et ses enjeux linguistiques et culturels.
  • Les carnets de voyage et les blogues au service de  l’enseignement du FLE.
  • Les manifestations de la francophilie et son rôle dans la promotion de la langue française 
  • Les grands courants de l’écriture francophone à l’étranger.
  • Les enjeux pédagogiques du plurilinguisme et du multiculturalisme 
  • Les regards pluriels sur l’Inde.

Modalités d’interventions

–   Vous pouvez proposer une intervention de 20 minutes (+ 10 minutes de discussion) qui  sera présentée dans les sections thématiques.

–   Vous pouvez proposer un atelier de 40 minutes.

 Le congrès offrira en outre un espace aux jeunes chercheurs, étudiants en doctorat ou titulaires de doctorat dans l’année qui suit la soutenance, qui voudraient présenter l’état actuel ou l’un des résultats de leur recherche liés thématiquement aux axes du congrès (Mentionner  « jeune chercheur/doctorant » à la tête du résumé)

 

Conditions de soumission d’une intervention

La date limite d’envoi est le 31 mai 2012.

Si vous avez déposé une proposition, vous serez informé(e)s des délibérations du comité scientifique après le 15 juillet 2012.

Consignes générales

La langue du congrès est le français. Tous les documents seront rédigés en français.
Il vous sera demandé un résumé de votre proposition de communication.
C’est ce résumé qui sera lu par le comité de lecture. La procédure de lecture et de sélection est rendue anonyme pour des raisons d’équité de traitement des soumissions. Il est donc impératif que votre résumé ne comporte aucune marque permettant de vous identifier. En d’autres termes, tout résumé portant le nom de son auteur ou une quelconque marque d’identification ne pourra être soumis au comité de lecture et sera rejeté.

Inscrivez-vous au site www.fipf.org avant de soumettre une communication. Pour vous inscrire contacter le/la Président(e) / ou Le (la) Secrétaire de votre Association de Professeurs qui vous fournira un mot de passe.

%d blogueurs aiment cette page :