Archives de Catégorie: Didactique

Théories de l’enseignement du FLE

Quand l’Université fait son cinéma

Vient de paraître : Recherche et pratiques pédagogiques en langues de spécialité – Cahiers de l’APLIUT, volume XXXI N° 2 (juin 2012), « Les supports filmiques au service de l’enseignement des langues étrangères, ou Quand l’Université fait son cinéma »

Sommaire :

*Articles de recherche, exposés de synthèse ou de réflexion

« Pour une éducation au cinéma intégrée dans une pédagogie de projet multimédia ». Irma Velez, Université Paris Sorbonne – IUFM de Paris

« L’intégration du cinéma hollywoodien en classe de langue : réflexions sur quelques points de convergence disciplinaires ». Cristel Maury, Université Toulouse 2 Le Mirail

« L’anglais par les contextes : l’adaptation cinématographique et sa didactisation ». Sylvain Belluc, Université de la Sorbonne Nouvelle-Paris 3

« Didactisation d’un contenu cinématographique et acquisition d’une L/C2 (langue/culture cible) ». Anne-Laure Dubrac, Université Paris-Est Créteil

« Supports filmiques transversaux en pratique de la langue : document authentique ou authentiquement intéressant ? ». Joséphine Rémon, Université Lumière Lyon 2, Laboratoire ICAR

*Notes de pédagogie

« How Personal Heirloom Stories Can Spark Emotion and Motivation by Using Short Films in the EFL classroom ». Kenneth Beirne et Pierre Floquet, IPB Bordeaux

« Les séries télévisuelles juridiques américaines : représentations langagières et culturelles d’une communauté professionnelle ». Anne-Marie O’Connell, Université Toulouse 1 Capitole

« Teaching Foreign Languages through the Analysis of Film and Television Series: English for Legal Purposes ». Dana Di Pardo Léon-Henri, Université Paris Sorbonne (Paris IV)

« Le cinéma, de la motivation à la mobilisation intellectuelle ». Maria-Alice Médioni, Université Lumière Lyon 2

*Fiche pédagogique

« Doublage d’un extrait de Volver d’Almodóvar et modification du scénario ». Gaïdig Gilet, Collège Jean Racine, Viroflay

Prix de vente du numéro : 12€

Pour le commander : www.apliut.com, page Cahiers.

Le volume est en ligne sur Revues.org : http://apliut.revues.org/2641

TransversalitéS en didactique des langues

APPEL A CONTRIBUTIONS POUR LE NUMERO 21 D’EDL

(Etudes en Didactique des Langues)

TransversalitéS en didactique des langues

Notre époque se caractérise par un développement exponentiel des savoirs ainsi que par une compréhension élargie du monde et des êtres qui nous entourent.

Néanmoins, cette accélération du cumul des connaissances s’accompagne presque inéluctablement d’une forme de fragmentation des savoirs. Si les scientifiques du XVIIIe siècle pouvaient se livrer à la fois aux mathématiques, à la physique, à la biologie pour aborder  en dernier lieu la philosophie, ceux du XXIe siècle s’écartent bien souvent de cette démarche au profit d’une spécialisation toujours plus aiguë.

En France, la mise en place récente d’organismes d’évaluation de la recherche donne aux scientifiques une raison de plus d’adopter des spécialisations toujours plus pointues car moins risquées et plus valorisantes en termes de reconnaissance institutionnelle et d’avancement de carrière. De même, les récentes récompenses individualisées octroyées par les institutions pour encourager le mérite ou la productivité, en oubliant ou en négligeant la dimension collective du travail de recherche, favorisent l’individualisme et risquent d’empêcher le partage des connaissances et la mise en commun des compétences, éléments majeurs à d’éventuelles solutions aux problèmes mondiaux : l’intelligence collective.

Un espace propice à la transversalité des savoirs est souhaitable. Certes la première étape de la construction des connaissances est celle d’une spécialisation structurante fondée sur l’accumulation des connaissances élaborées par les générations passées, la seconde étape est celle de l’innovation, un enrichissement hybride des disciplines et une prise de risques « indisciplinée ».

Le thème proposé pour ce numéro d’Etudes en Didactique des Langues est vaste ; il s’agit de s’interroger sur la place de la transversalité disciplinaire et de l’intelligence collective. Nous nous situerons dans une perspective large de la notion de transversalité dans les formes et les modalités d’apprentissage mais également dans les domaines disciplinaires (EPS, arts, musique) où ce concept est particulièrement présent.

– La transversalité permet-elle de définir et/ou développer des points d’accroche facilitateurs pour l’apprentissage d’une langue étrangère ? Dans quelle(s) mesure(s) cette notion est-elle utile aux étudiant-e-s pour capitaliser leurs apprentissages ?

– La transversalité amène-t-elle à une transgression pédagogique ? Favorise-t-elle l’autonomie des enseignant-e-s ? des étudiant-e-s ?

– Quelles sont, dans l’enseignement, les implications de cette vision qui voit se développer des concepts tels que l’intelligence collective ou la prise en compte globale de l’apprenant-e ?

– La transversalité est-elle un retour vers un « âge d’or », une époque où philosophie et sciences étaient moins cloisonnées ? Comment la transversalité permet-elle le dialogue et la coopération des disciplines ? Comment la transversalité et le croisement des disciplines peuvent-elles concourir à améliorer la qualité de la recherche ?

Les propositions de contributions peuvent se faire en français ou en anglais : article entre 10 et 15 pages développant un des aspects de la problématique pour le numéro 21 de Etudes en didactique des langues (ex. Les Après-midi de LAIRDIL) en 2012. Etudes en didactique des langues est une revue à comité de lecture international.

Les propositions peuvent être adressées par courrier électronique (lairdil@lairdil.org) ou par la poste avant le 15 juin 2012.

Réponses quant à l’acceptation des propositions avant le 30 juin 2012.

Les articles devront être remis pour le 30 septembre 2012.

CRAPEL : PRATIQUES D’ACCOMPAGNEMENT(S) DES APPRENANTS

Le numéro 32 des Mélanges CRAPEL (numéro spécial) « PRATIQUES D’ACCOMPAGNEMENT(S) DES APPRENANTS EN PRÉSENTIEL ET À DISTANCE », coordonné par A. Chateau et D. Macaire, vient de paraître en 2012.

Il est maintenant disponible en ligne à l’adresse suivante : http://www.atilf.fr/spip.php?rubrique599

Il contient les articles suivants :

Anne Chateau, Dominique Macaire
Pratiques d’accompagnement(s) des apprenants en présentiel et à distance : Introduction
Maud Ciekanski
L’analyse ergonomique du travail d’accompagnement du conseiller dans les systèmes d’apprentissage autodirigé
Emmanuelle Carette, Eglantine Guély et Myriam Pereiro
Création et accompagnement d’un centre de langues privé : un exemple de collaboration entre recherche en didactique des langues et entreprise
Nathalie Gettliffe, Anne Delhaye, Julie Dittel
Nouvelles pratiques d’accompagnement pour un centre de ressources et d’apprentissage en mode hybride : de l’individu, au groupe,  à la communauté d’apprenants
Annick Rivens Mompean
Articuler des dispositifs innovants pour accompagner vers les certifications en langues
Sophie Belan, Marie-Françoise Narcy-Combes
Accompagnement et innovation : quels outils pour un suivi efficace dans un dispositif hybride ?
Elke Nissen, Thierry Soubrié
Accompagnement présentiel dans un dispositif hybride : des paramètres qui influencent la conduite de l’action tutorale
Bushra Sadiq
Le dispositif french online : apprentissage collaboratif et accompagnement à distance
Sophie Bailly, Nancy Ismaïl
Evaluation des effets de l’accompagnement sur l’autonomisation d’apprenants de FLE dans un dispositif de formation ouverte
Corinne Landure
Le data-driven learning : apprendre et enseigner à contre-courant
Nathalie Van Der Sanden
Entre tradition et innovation : l’exemple d’un dispositif néerlandais pour enseigner le français en présentiel et à distance
Younès Daife
La messagerie électronique au service de l’écriture littéraire en classe de français langue étrangère

Vous pouvez également le commander à l’adresse suivante :
CRAPEL/ ATILF, Université de Nancy 2, CLSH Batiment F, 23 Boulevard Albert 1er, BP 133 97, 54 015 Nancy CEDEX
Tel : 03 54 50 51 12 ; email : crapel@univ-nancy2.fr

Langage, Apprentissage, Communication

La Section de Linguistique et de Didactique des Langues du Département de Langue et de Littérature Françaises de l’Université Aristote de Thessaloniki invite les personnes souhaitant proposer un article en vue de sa publication dans le numéro 5 de la revue Syn-thèses, à envoyer une contribution originale sur le thème « Langage, Apprentissage, Communication ».
Au sein et autour de cette thématique, les auteurs pourront proposer le développement de problématiques, l’exposé d’idées, les résultats d’études qui concernent l’enseignement/apprentissage des langues et plus particulièrement les rapports entre langage et communication.
Les articles soumis doivent être rédigés en grec, en français ou en anglais. Ils seront accompagnés d’un résumé d’environ 300 mots et de 4 mots-clés exprimés dans une  des deux autres langues de la revue.
Les articles seront évalués par un comité scientifique.
Des instructions à propos de la procédure de soumission et des normes de mise en page peuvent être consultées en ligne à l’adresse : http://syntheses.frl.auth.gr

Date limite de soumission des articles : le 31 mai 2012.
La revue sera publiée en décembre 2012.

Etudes en didactique des langues 18

Le n°18 d’Etudes en didactique des langues (Les Après-midi de LAIRDIL) consacré à L’espace en didactique des langues, vient de paraître.
On peut le commander via le site du LAIRDIL : http://www.lairdil.org

Sommaire

Introduction
Nicole Décuré

1ère partie : Entre les murs
Émergence d’un espace didactique multidimensionnel autour de la relation enseignant-apprenant
Christiane Hoybel
Des rangs d’oignons au salon où l’on cause : réflexions sur l’évolution de l’espace-classe
Nicole Décuré
Gestion de l’espace et transactions didactiques dans l’action des professeurs en classe de langues
Dominique Forest & Brigitte Gruson
Portraying the language-culture link through spatial representation in three US language textbooks
Laura M. Hartwell

2ème  partie : Hors les murs
Déstructuration du temps et de l’espace
Jean-Paul Narcy-Combes
L’espace en didactique des langues : un espace en expansion, en cours de reconfiguration ?
Françoise Haramboure
The community: an ideal space for learning
Malama Tsimenis
Cyber espace et mémorisation
Dominique Vinet
L’atelier d’écriture : un espace pour un trio gagnant
Férida Lakhdar-Barka

Framonde 50 de l’AUF

Voici le numéro 50 de Framonde du 12 décembre 2011, lettre des départements de français dans le monde publiée par l’Agence Universitaire de la Francophonie qui recense de nombreux appels à communications et à contributions qui touchent de plus ou moins près au FLE. Vous y retrouverez notamment l’appel à contributions pour le numéro 3 de Synergies Corée pages 24-25 (déjà publié sur ce site).

Vous pouvez le télécharger en cliquant sur framonde_12decembre_2011

Présentation de méthodes de FLE

Une présentation de nouvelles méthodes de FLE sera proposée par Mme Anne-Laure VINCENT, déléguée pédagogique au sein de la maison d’édition CLE International pour les enseignants de français en Corée.

Date : mercredi 30 novembre 2011 de 18h à 20h.
Lieu : salle de conférences de l’Institut français de Corée du Sud.

Merci de vous inscrire gratuitement en écrivant au mél suivant :
sang-hui.kim@diplomatie.gouv.fr

Enseignement des langues et construction européenne

Enseignement des langues et construction européenne

Le plurilinguisme, nouvelle idéologie dominante

Bruno Maurer

Archives Contemporaines, septembre 2011, 153 pages
ISBN : 978-2-8130-0066-8
Résumé :
A la fin des années quatre-vingt-dix, le Cadre européen commun de référence proposait à l’enseignement des langues deux perspectives : perspective actionnelle et didactique du plurilinguisme.
Dix ans après, on dispose d’assez d’éléments pour dresser un bilan critique de l’évolution de l’enseignement des langues sous l’influence du Conseil de l’Europe. Le premier constat est que didactique du plurilinguisme et didactique des langues ne sont pas synonymes et pourraient même être antinomiques. Avec l’éducation plurilingue et interculturelle, il ne s’agit plus en réalité d’enseigner les langues, mais de construire de toutes pièces l’identité du futur citoyen européen.
L’examen des compétences visées, des dispositifs de formation des enseignants et des curriculums montre que les aspects linguistiques sont considérablement minorés. Dans le même temps, le rôle de l’institution scolaire dans l’enseignement des langues et la professionnalité d’enseignant de langue sont profondément remis en question. Ces mutations très profondes s’opèrent pourtant sans bruit : c’est que le plurilinguisme fonctionne comme nouvelle idéologie dominante, se présentant comme un horizon désormais indépassable.
Un examen minutieux des textes de référence de l’éducation plurilingue et interculturelle permet de démonter les mécanismes de cette domination. Pourquoi l’Europe s’intéresse-t-elle tellement à l’enseignement des langues ? Au service de quel projet politique celui-ci est-il enrôlé ? Si la critique se fait politique, c’est parce que l’enseignement des langues est aujourd’hui partie prenante d’un projet politique dont chercheurs et enseignants ignorent largement les enjeux… alors qu’ils sont invités à le développer et à le mettre en oeuvre.
Sommaire :
L’EDUCATION PLURILINGUE ET INTERCULTURELLE : LE NOUVEAU PARADIGME DE L’EDUCATION EN EUROPE

  • Quand l’Europe s’intéressait à l’enseignement des langues
  • Quand l’Europe dissout l’enseignement des langues dans l’éducation plurilingue et interculturelle
DE QUOI L’EDUCATION PLURILINGUE EST-ELLE LE NOM ? PRODUCTION ET DIFFUSION D’UNE IDEOLOGIE
  • Processus d’élaboration du corps de doctrine
  • Conditions d’élaboration et de diffusion de l’idéologie
  • Quelle légitimité démocratique ?

ROLE DE L’IDEOLOGIE PLURILINGUE DANS LA CONSTRUCTION DE L’EUROPE

  •  Couvrez ce monolinguisme que je ne saurais voir
  • Promotion de droits linguistiques contre déficits de citoyenneté européenne
  • Idéologie plurilingue et construction d’une Europe libérale
  • Un enseignement de l’ignorance

La dimension sociale dans le CECR

Article de Claude Springer, Université de Provence :

 » La dimension sociale dans le CECR : pistes pour scénariser, évaluer et valoriser l’apprentissage collaboratif « 

La revue canadienne des langues vivantes 66, 4, juin 2010

E-ISSN : 1710-1131, Print ISSN : 0008-4506

Téléchargement de l’article : Springer, CECR, 2010

Résumé :

La « perspective actionnelle » suggère une filiation avec les théories de l’activité, c’est-à-dire une visée socio-culturelle et une visée sociale. Le CECR aborde sans s’attarder cet aspect social en considérant tout locuteur / apprenant dans sa dimension d’acteur social. Dès lors, la « tâche » peut-elle être considérée comme individuelle comme l’approche communicative le laisse entendre ? Comment tenir compte en classe de langues de cette perspective sociale et actionnelle sans retomber dans la tradition de l’apprenant se développant en toute autonomie ? Quelle place accorder, en plus de la compétence de communication, aux compétences dites génériques et transversales qui sont mobilisées nécessairement dans l’action sociale ? Comment évaluer et valoriser cette intelligence actionnelle partagée ?

Mots clés : apprentissage collaboratif, perspective actionnelle, approche par les tâches, projet, CECR
Source : Muse
Vous pouvez retrouver les articles et les communications de Claude Springer sur son blog :

Didactiques de la lecture

Didactiques de la lecture, de la maternelle à l’université

Sous la direction de Roland Goigoux et Marie-Christine Pollet

Presses universitaires de Namur, coll. « Recherches » n°3, 2011, 266 p.

EAN13 : 9782870377116, 19€

Au-delà de la spécificité des objets et des enjeux propres aux différents degrés scolaires et universitaires, la lecture fait l’objet d’un enseignement continu : les savoirs et savoir-faire qui fondent la compréhension de textes apparentés à des genres dont l’éventail ne cesse de s’élargir tout au long de la scolarité concourent à l’appropriation d’une culture scolaire, disciplinaire, littéraire ou patrimoniale jamais achevée.

Le présent ouvrage se structure au fil de cette continuité. Les premiers apprentissages, tout d’abord, à l’école maternelle et à l’école primaire. Ensuite, on constate la diversité des supports et des pratiques d’enseignement, portant à la fois sur des objets relevant de la littérature ou la culture patrimoniale et sur des objets considérés comme plus pragmatiques. Enfin, la troisième partie traite de la lecture dans l’enseignement supérieur et plus particulièrement – grâce au concept de « littéracie universitaire» – de la question des genres de la discursivité académique, mettant ainsi l’accent sur la nécessaire contextualisation des approches.

« Recherches en didactique du français » est une collection de l’Association internationale pour la Recherche en Didactique du Français (AIRDF).

Auteurs :
Roland Goigoux, Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, IUFM d’Auvergne ; Marie-Christine Pollet, Université libre de Bruxelles ; ROLAND GOIGOUX – Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, IUFM d’Auvergne ; MARIE-CHRISTINE POLLET – Université libre de Bruxelles ; VÉRONIQUE BOIRON – Universités de Bordeaux, IUFM d’Aquitaine, LACES – DAESL, Bordeaux IV et Bordeaux II ; MARTINE JAUBERT – Universités de Bordeaux, IUFM d’Aquitaine, LaCES – DAESL, Bordeaux II et Bordeaux IV ; MARYSE REBIÈRE – Universités de Bordeaux, IUFM d’Aquitaine, LaCES – DAESL, Bordeaux II et Bordeaux IV ; PIERRE SÈVE – Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, IUFM d’Auvergne ; MICHELINE DISPY – École supérieure de Pédagogie de Liège, Université de Liège ; CAROL BATTISTINI – CREFI-T, Université de Toulouse 2 Le Mirail ; JUDITH ÉMERY-BRUNEAU – Département des sciences de l’éducation, Université du Québec en Outaouais ; JACQUES CRINON – Équipe CIRCEFT-ESCOL, Universités de Paris-Est Créteil et de Paris 8 ; BRIGITTE MARIN – Équipe CIRCEFT-ESCOL, Universités de Paris-Est Créteil et de Paris 8 ; MONIQUE LEBRUN – Université du Québec à Montréal ; NATHALIE LACELLE – Université du Québec à Trois-Rivières ; MARIELLE CRAHAY CRIPEDIS – Université catholique de Louvain ; SÍLVIA MELO-PFEIFER – Universidade de Aveiro, Portugal

Distribution tous pays : Presses Universitaires de Namur, Rempart de la Vierge 13, B-5000 Namur – Belgique – commande@pun.be – tel. 081/72 48 84 – fax. 081/72 49 12 – www.pun.be 

%d blogueurs aiment cette page :