Archives du blog

Colloque CFAF avril 2012

Le colloque de printemps, organisé par l’Association d’études de la culture française et des arts en France (CFAF), se tiendra à l’Université Korea le samedi 28 avril 2012.

Ce colloque aura pour thème « L’Etat actuel et perspectives d’avenir des échanges culturels et artistiques entre la Corée et la France« .

Nous aurons 9 intervenants spécialistes du domaine de la culture et des arts entre les deux pays : 3 pour la session plénière sur l‘éveil de la France aux arts et à la culture coréens, 3 pour la première session parallèle sur la Littérature et Traduction et 3 autres pour la session parallèle  Spectacles, Expositions et Image.

Ce colloque nous permettra de connaître la situation actuelle dans le domaine des relations culturelles et des échanges artistiques entre les deux pays et d’en ouvrir de nouvelles perspectives.

Le programme, en coréen et en français, est téléchargeable ici : prog CFAF04-12 Vous pouvez trouver un plan du campus en bas du programme. Il y a deux moyens de s’y rendre en métro :

– ligne 6, station Anam, sortie 2, puis entrée par la « porte arrière » de l’Université Korea, bâtiment Oudang kyoyang gwan au 6e étage ;

– ligne 6, station Koryo Univ., sortie 1, puis entrée par la porte principale de l’Université Korea, bâtiment Oudang kyoyang gwan au 6e étage.

Colloque Langues en mouvement

Appel à communications

Colloque Langues en mouvement

les 6 et 7 septembre 2012

UFR de Langues, CRINI, Université de Nantes

Nous assistons à l’émergence de pratiques innovantes qui intègrent l’expérience esthétique et les pratiques artistiques à la didactique des langues. Ces pratiques s’organisent le plus souvent autour de collaborations entre artistes, linguistes, didacticiens et littéraires. Au delà d’un nécessaire état des lieux, ce colloque international vise à examiner ces pratiques dans des contextes culturels et institutionnels variés, à préciser leurs assises théoriques et méthodologiques, à établir des éléments de comparaisons avec des pratiques similaires dans d’autres pays, et à faire le point sur leurs évolutions. Afin de créer une certaine cohérence dans notre réflexion, nous ciblons les pratiques artistiques liées au spectacle vivant (« performing arts »), notamment théâtre, musique, danse, mime, opéra, arts du cirque, etc., en incluant le cinéma et la vidéo qui entretiennent des rapports étroits avec ces arts. Nous souhaitons privilégier des approches qui engagent l’action de l’apprenant (enaction et co-action) et qui, d’autre part, prennent en compte la place du corps et des émotions dans le développement des compétences langagières et culturelles. Par ailleurs, pour compléter les communications universitaires traditionnelles, nous attendons également des propositions d’ateliers « hands-on« , qui relient le faire et le dire de manière concrète, en réalisant ensemble de courtes simulations didactiques analysées ensuite par les participants.

Nous soumettons, à titre indicatif, quelques pistes de travail qui pourraient être abordées dans le cadre de ce colloque :

– études empiriques qui documentent la plus-value des pratiques artistiques dans le développement de compétences linguistiques et culturelles spécifiques, et d’attitudes favorisant la capacité à apprendre des langues ;

– le point sur les recherches récentes concernant les ancrages théoriques et empiriques de ces approches, en provenance de diverses disciplines d’appui : sciences cognitives, linguistique, musicologie, psychologie, sciences de l’éducation, sociologie, performance studies… ;

– études de cas qualitatives approfondies, notamment longitudinales, montrant les effets des pratiques artistiques dans des contextes particuliers ;

– l’intérêt de ces pratiques pour des apprenants à besoins éducatifs spécifiques ;

– études comparatives portant sur ces pratiques dans des contextes culturels et linguistiques différents, (notamment dans plusieurs pays) ;

– la prise en compte des pratiques transversales artistiques et langagières dans le cadre institutionnel (par exemple, instructions officielles) et leur application sur le terrain ;

– les rapports entre ces pratiques et l’évaluation des compétences linguistiques, culturelles et artistiques de l’apprenant, et des propositions pour créer ou améliorer des outils d’évaluation pertinents.

Veuillez envoyer le titre et un résumé de 200 à 250 mots (en format Word) à Joëlle Aden et Andy Arleo avant le 31 janvier 2012.

Veuillez indiquer après le titre s’il s’agit d’une proposition d’un atelier (50 minutes) ou d’une communication (30 minutes dont 10 minutes de discussion).

Vous serez prévenu de notre décision pour le 31 mars 2012.

 

FESTIVAL DES ARTS DE LA RUE DE GWACHEON

Gwacheon Hanmadang Festival
du mercredi 21 au dimanche 25 septembre 2011
Cette année, le plus célèbre des festivals des arts de la rue de Corée invite deux compagnies françaises : Ilotopie et Teatro Golondrino.

Ilotopie – Narcisse Guette 나르시스의 관망 / 일로토피
C’est à la nuit tombée, debouts sur l’eau, que les huit acteurs flottants de la compagnie Ilotopie agitent les spectres d’un narcissisme social aveuglant. Ici, l’eau est un miroir trompeur où les corps dominent pourtant l’espace.
Ilotopie, une compagnie d’inventeurs en tout genre, propose depuis 1980 des spectacles aquatiques qui allient lumière, musique et pyrotechnie. Entre installation, performance et théâtralité, les formes de jeu sont multiples, de la rencontre intime à l’œuvre paysagère : des créations théâtrales pleines de corps dans des scénographies offertes à des spectateurs-sujets actifs et réactifs.

Teatro Golondrino 골롞드리노 이야기 / 골롞드리노 극단
Indépendante et saltimbanque, née de l’ envie de défendre l’imaginaire et la poésie à travers ses productions tout public, la compagnie partage ses spectacles dans les rues et les festivals en racontant des histoires par le simple mouvement des marionnettes et leur interaction imaginaire avec le public, dans des récits influencés par la vie moderne et transposés dans un univers rétro inspiré de la bande dessinée et du cinéma d’animation.

Voici le programme Gwacheon 2011 en coréen ainsi que le plan pour s’y rendre.

Sources : http://www.france.or.kr/fr/ccf/event_calendar_view.html?code=1856 ; www.gcfest.or.kr

Exposition « Du Geste et de la Matière » + Débat sur les métiers d’art

Ateliers d’Art de France, premier syndicat professionnel des Métiers d’Art de France, expose, du 26 septembre au 16 octobre à l’Institut Français de Corée du Sud, un ensemble de photographies de Gilles Leimdorfer, autour du thème du Geste et de la Matière.

4 artisans d’art et institutions culturelles ont ouvert leurs ateliers, dévoilant ainsi leur savoir-faire et intimité.

Une rencontre-débat, animée par M Serge Nicole, Président d’Ateliers d’Art de France, et Mme Jung Sim Choi, Présidente de la Korea Craft and Design Foundation, abordera, le lundi 26 septembre, les caractéristiques culturelles, techniques et économiques des métiers d’art français et coréens.

 

Rencontre-débat sur les échanges culturels France-Corée dans le secteur des Métiers d’Art

Lundi  26/09/2011

Salle de conférences de l’Institut français

Réservation obligatoire au 02 317 8505 ou pr@france.or.kr (nombre limité de places)


Exposition « Du Geste et de la Matière »

Du 26/09/2011 au 16/10/2011

Salle de conférences de l’Institut français

Libre accès / lundi, jeudi et vendredi – 11h à 21h / mardi et mercredi – 11h à 19h.

Source : http://www.france.or.kr/fr/ccf/event_calendar_view.html?code=1864

EXPOSITION DU PRIX MARCEL DUCHAMP

Du 25 juillet au 16 octobre
Musée National d’Art Contemporain
Gwacheon

Placé sous l’égide de Marcel Duchamp, artiste français et grand pionnier de l’art contemporain, le Prix Marcel Duchamp a pour objectif de faire connaître le dynamisme de la scène française actuelle à travers ses artistes les plus novateurs et d’encourager toutes les formes artistiques nouvelles qui stimulent la création. Il compte aujourd’hui parmi les prix les plus prestigieux décernés dans le monde de l’art contemporain.

Conçue par l’ADIAF (Association pour la Diffusion Internationale de l’Art Français) et le Musée National d’Art Contemporain de Corée, l’exposition regroupe environ 80 œuvres témoignant de la diversité des pratiques utilisées par les artistes contemporains et dresse un portrait de la scène artistique française à travers qunize lauréats ou nommés pour le Prix Marcel Duchamp.

Y sont ainsi présentées la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo ou encore l’installation, à travers les oeuvres des 15 artistes suivants : Saadane Afif, Pierre Ardouvin, Kader Attia, Valerie Belin, Michel Blazy, Celeste Boursier Mougenot, Cyprien Gaillard, Laurent Grasso, Camille Henrot, Valérie Jouve, Claude Lévêque, Didier Marcel, Mathieu Mercier, Philippe Ramette, Xavier Veilhan

Sources : Institut Français de Corée du SudMOCA

 

 

 

 

Bienvenue sur ce nouvel espace du FLE en Corée

Des enseignants de Français Langue Étrangère en Corée de Sud s’unissent pour créer ce blog et rendre visible leurs activités.

%d blogueurs aiment cette page :