Archives du blog

L’éducation aux médias

Pour prolonger les pistes de réflexion déjà amorcées ici sur l’utilisation des médias en cours, nous vous conseillons la lecture de cet article consacré à l’éducation aux médias.

L’éducation aux médias : un kit à l’intention des enseignants, des élèves, des parents et des professionnels
Le kit est en grande partie le produit du projet MENTOR lancé par l’UNESCO avec le soutien de la Commission européenne qui a réuni des chercheurs et des enseignants spécialistes de l’éducation aux médias en provenance de tout le bassin méditerranéen. Qu’est-ce que doit être l’éducation aux médias ? Qui doit l’assurer ? Comment l’intégrer dans les programmes scolaires ? En dehors de l’école, est-ce que les familles ont leur mot à dire ? Faut-il que les professionnels y participent et de quelle manière ? Quelles stratégies doit adopter le public pour gérer les avantages et les limites des médias ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles les auteurs tentent de répondre.
Ce kit traite à la fois les moyens d’éduquer aux médias et de s’éduquer aux médias, tout au long de la vie. Il indique une double démarche possible pour l’utilisateur, tantôt en position d’apprenant, tantôt en position d’enseignant.

Le kit de formation propose une vision complète de l’éducation aux médias
– il promeut le partage des ressources, l’accès des jeunes aux médias tout en favorisant leur esprit critique et donne des indications sur les stratégies et les outils disponibles et capitalise sur les bonnes pratiques ;
– il propose un prototype de programme d’éducation aux médias pour la qualification de base des enseignants du secondaire, mais son approche modulaire et ses concepts-clé (productions, langages, représentations, publics) s’adressent également aux adultes hors système scolaire, aussi bien aux parents, aux professionnels des médias qu’aux décideurs ;
–  il comprend des manuels à l’intention des enseignants, des élèves et des parents, ainsi qu’un manuel des relations éthiques avec les professionnels et un manuel de maîtrise de l’Internet.

Quels que soient le point de vue et la manière dont on l’aborde, le kit prend en compte les besoins d’acquisition des compétences nécessaires pour décrypter les différents genres de messages et d’informations ainsi que les enjeux de citoyenneté au-delà de l’école et de la famille. Ce qui importe c’est d’établir des liens entre les différents acteurs impliqués dans le processus de socialisation des jeunes aux médias. Dans la perspective du développement, donner des bases solides et durables pour une éducation aux médias large et systématique est un point fondamental pour répondre aux besoins actuels de partage des connaissances et de diversité culturelle dans les nouvelles sociétés du savoir.

Une section “FAQ : Foire Aux Questions” et un “Glossaire raisonné de l’éducation aux médias”

Objectifs
– Donner des bases solides et durables pour une éducation aux médias large et systématique destinée aux enfants dès leur plus jeune âge, tant à l’école que dans les familles et dans les médias.
– Proposer des documents-cadres, sous la forme de manuels, pour aider ceux qui veulent développer l’éducation aux médias.
– Aider à la formation en proposant de généraliser des modules de formation initiale et de formation continue dans les cursus à l’attention des enseignants de tous les degrés mais aussi en dehors de l’école, par des initiatives pluridisciplinaires pour introduire des actions de sensibilisation des jeunes et des parents à l’éducation aux médias.
– Sensibiliser tous les acteurs, y compris les décideurs et les diffuseurs, au fait que l’éducation aux médias est un élément fondamental d’une pédagogie de la démocratie qui permettrait à l’école de retrouver sa mission de formation du citoyen sachant lire, écrire, compter, s’informer et communiquer ;
– Développer parmi les membres du public des compétences de communication et une conscience critique autonome, capable de discernement entre les intérêts authentiques et légitimes des médias et ceux des publics ;
– Construire une nouvelle citoyenneté démocratique, active, et participative, basée sur la responsabilité individuelle et collective ainsi que sur la solidarité et la coopération par la communication ;
– Soutenir le pluralisme, la diversité culturelle, et le partage des connaissances dans une perspective de développement solidaire.

UNESCO, 2006, 205 p.

Liens vers les sources: ESEN ; UNESCO

Enregistrer la télévison française via Internet pour utiliser la vidéo en cours de FLE

Après les problèmes de formats de police en Corée du Sud, voici la deuxième petite mise au point technique de ce blog.

Internet regorge de fichiers vidéos dont l’exploitation pédagogique peut être un atout pour le cours de FLE. Ces fichiers vidéos sont mis en ligne par les chaînes de télévision pour être vus via Internet hors des heures officielles de diffusion. Toutefois, il est peu pratique de dépendre des logiciels de lecture présents sur l’ordinateur de la classe et encore moins agréable d’avoir une vidéo suspendue en plein cours pour cause de ligne Internet encombrée…

Une solution est de télécharger la vidéo chez soi et de la diffuser hors connexion pendant le cours.

Pour cela, je vous conseille ce petit logiciel gratuit: TVO. Voici une présentation PDF de cette petite merveille et vous pouvez télécharger TVO ici.

TVO est une application qui permet de lire et surtout d’enregistrer les vidéos proposées par les sites Internet de « TV-Replay » des chaînes de télévision ainsi que les podcast des grandes radios françaises.

Grâce à logiciel vous pouvez importer sur votre disque dur les vidéos mises en ligne par les chaînes suivantes : TF1, Pluzz (Groupe France Télévision), Canal+, France 5, M6, Arte, Direct 8, W9, TMC, Gulli, Histoire, i-télé, BFM-TV…

Pour plus d’informations sur TVO, reportez-vous à la FAQ en ligne.

En ce qui concerne les vidéos de Youtube et TV5 Monde, je recommande plutôt l’utilisation de Realplayer. Après l’installation de la version gratuite de ce logiciel, un petit bouton apparaîtra momentanément au-dessus de la vidéo en cours de lecture et vous proposera de la télécharger. Si le petit bouton de téléchargement n’apparaissait pas au début de la lecture, vous pouvez toujours utiliser le menu contextuel de la souris en effectuant un clic droit sur la vidéo.

Pour le téléchargement de ce logiciel et la présentation de ses fonctions, ça commence ici.

En cas de problème de reconnaissance des formats vidéo et autres codecs, la fonction « Converter » de Real Player s’avère également très utile. Cette fonction permet également de convertir des fichiers audios aux formats parfois exotiques vers de simples MP3. Enfin, vous pouvez également extraire la bande son d’une vidéo en convertissant un fichier vidéo en MP3.

Finalement, pour contourner la lourdeur et l’ésotérisme de GOM Player (lecteur multimédia le plus fréquent sur les ordinateurs des classes en Corée du Sud), je vous conseille VLC Player, simple d’utilisation, multilingue, léger, rapide à installer et proche de l’universalité en terme de reconnaissance de fichiers. Pour le téléchargement, c’est par ici.

Le seul petit problème que j’ai rencontré avec VLC est la lecture des sous-titres en alphabet coréen sur mon ordinateur français. Toutefois, le problème disparait lors de l’utilisation d’un Windows coréen.

La presse française (suite)

Dans l’esprit de ce blog, je propose de prolonger le travail de Franck sur la presse française.  Par la même occasion, je vous invite à corriger, approfondir, ajuster et développer les ressources que j’ajoute ici. Encore deux ou trois interventions inspirées par des expériences de classe concrètes et j’imagine que nous pouvons aboutir à une séance pédagogique aussi riche que précise et pratique.

Loin des manuels de FLE à la prétention universelle, je préfère toujours concevoir mes cours pour le public cible qui nous concerne, c’est-à-dire de jeunes adultes coréens ayant choisi le français pour spécialité à l’université.

Dans le cas de cette séquence pédagogique, je pense que nous répondons aux besoins et aux attentes d’une classe de niveau A2. Toutefois, il est toujours possible d’adapter le niveau des exercices en détaillant la progression pendant la séquence ou bien en développant l’expression personnelle en fin de séquence.

Textes et questions de cours en version PDF

Colloque Printanier de la CFAF

Programme complet téléchargeable en français et en coréen. Cliquez sur ce lien pour afficher le programme en version PDF.

%d blogueurs aiment cette page :