Association d’études de la culture française et des arts en France (CFAF)

Colloque international d’automne

 

 

 

La culture et l’art de la Belle Époque

 

 

 

 

 

■ Date : Le samedi 2 novembre 2013 (09:30-17:30)

■ Lieu : Salles B 117, 302, 303, 304, 307, bât. Chungwon

Université Kyung Hee (Campus Séoul)

■ Organisateur : Association d’études de la culture française et des arts

en France (CFAF)

■ Hôte : Département de français de l’Université Kyung Hee

Centre d’Etude interculturelle de l’Université Kyung Hee

■ Partenaires : Ambassade de France en Corée

National Research Foundation of Korea

     Korea Foundation, Alliance Française, Université Kyung Hee

            

 

 

INVITATION

 

Chers collègues,

Nous avons le plaisir de vous inviter au Colloque d’automne, organisé par l’Association d’études de la culture française et des arts en France (CFAF). Ce colloque a pour thème « La culture et l’art de la Belle Époque ».

Cette manifestation s’inscrit dans un continuum des discussions engagées lors du dernier colloque de l’an passé concernant la « Réécriture de l’histoire de la culture et des arts en France ». Cette fois, nous nous concenterons sur une époque donnée, c’est à dire en nous focalisant sur ‘la Belle Époque’ qui, selon nous, est une periode négligée par les recherches à large spectre uniquement tournées vers l’histoire culturelle à travers les siècles.

‘La Belle Époque’ s’étend de la fin du XIXe siècle au début de la Première Guerre mondiale en 1914. Dans l’esprit du public, il s’agit là d’‘une période heureuse’ marquée par les progrès sociaux, économiques, technologiques et culturels en France. Par contre, cette époque n’a pas toujours été ce que l’on croit. Divers problèmes sociaux comme l’affaire Dreyfus, les anarchistes, etc., sont en effet apparus. En bref, ce fut une période où l’on avait conscience à la fois que le monde était en crise alors même que l’on vivait au milieu de la richesse. Il nous semble que ces deux visages soient susceptibles de nous faire réfléchir sur la réalité de notre société actuelle.

Ce colloque se tiendra avec la participation des spécialistes de cette époque. C’est ainsi que lors de la session plénière, nous pourrons assister aux interventions de M. Dominique KALIFA (Univ. Paris I) et de M. Kosei OGURA (Univ. Keio), et que lors de la session parallèle nous pourrons aborder 4 sous-thèmes différents.

Nous souhaitons que ce colloque puisse devenir une occasion utile nous permettant d’aborder ‘la Belle Époque’ avec la participation active des membres de notre association.

 

octobre 2013

LEE Kyung-Lae

Président de la CFAF

 

PROGRAMME

 

 

I.                    Session plénière

 

09:30-10:00

Inscription

B 117

Bât. Chungwon

Session plénière : La société et la culture de la Belle Époque

Modérateur

PAK Man-Gyu

(Univ. Ajou)

10:00-10:10

Cérémonie d’ouverture

Discours d’accueil : LEE Kyung-Lae (Président de CFAF)

Discours de félicitation : CHUNG Jin-Young

                (Vice-président de l’Univ. Kyung Hee)

10:10–11:10

Dominique KALIFA

(Univ. Paris I)

La place de l’art et de la culture

dans l’histoire et les représentations de la Belle Époque

11:10–12:10

Kosei OGURA

(Univ. Keio)

Littérature et sexologie autour de 1900

12:10–13:30

Déjeuner

13:30-14:00

Assemblée générale

       

 

 

 

II.                 Session parallèle

 

Session 1

(salle 307)

La littérature française à la Belle Époque

Modérateur :

JI Young-Rae (Univ. Korea)

14:00~14:50

RYU Jin-Hyun (Univ. Sangmyung)

La critique sociale dans A Rebours de Huysmans

CHUNG Ji-Yong

(Univ. Sungkyunkwan)

14:50~15:40

CHO Yun-Kyung

(Univ. féminine Ewha)

Apollinaire et Belle Époque

SHIN Ok-Keun

(Univ. nationale de Gongju)

15:40~15:50

Pause café

15:50~16:40

KIM Young-Hae

(Univ. Yonsei)

Proust et Ruskin : la théorie de l’art et de la littérature de la Belle Époque

YOO Yae-Jin

(Univ. Yonsei)

16:40~17:30

YOUN Kyung Hee

(Univ. nationale de Séoul)

Belle Époque ou bizarre époque – <Les Aventures extraordinaires d’Adèle Blanc-Sec> de Jacques Tardi

 

PARK You Shin

(Univ. Chungang)

 

       

 

 

 

Session 2

(salle 303)

L’art de la Belle Époque (I)

Modérateur :

LEE Choong-Hoon

(Univ. Hanyang)

14:00~14:50

SHIM Jiyoung

(Univ. Ajou)

Les arts graphiques de la Belle Époque :

de la rue illustrée au livre illustré

SEO Jeong-Bae (Univ. Konkuk)

14:50~15:40

DO Yoon-Jung (Univ. Inha):

La danse de la Belle Époque – Ballets russes

CHO Man-Soo

(Univ. Chungbuk)

15:40~15:50

Pause café

15:50~16:40

LEE Soojin

(Univ. féminine Ewha)

Le contexte technologique et un nouveau paradigme culturel : au tour du film, Le Voyage dans la lune de Georges Méliès

YEO Keum-mee (Univ. Korea)

16:40~17:30

PARK Sung-Hye

(Univ. Korea)

L’Exposition universelle de 1900 et l’espace imaginaire : l’architecture et les fonctions de l’Exposition

SON Jeong-Houn (Univ. Ajou)

       

 

 

Session 3

(salle 304)

L’art de la Belle Époque (II)

Modératrice :

MOON Si-Yeun

(Univ. féminine Sookmyung)

14:00~14:50

OH Youngju (Univ. féminine Ewha)

La rencontre manquée du féminisme d’Ibsen

et de la France

KANG Cho-Rong

(Univ. nationale de Séoul)

 

14:50~15:40

LEE Byung Soo

(Univ. Kyung Hee)

Belle Époque et dadaïsme

KWAK Min-Seok

(Univ. Yonsei)

 

15:40~15:50

Pause café

 

15:50~16:40

Antoine COPPOLA

(Univ. Sungkyunkwan)

La Belle Epoque dans le film <La bande à Bonnot>

Franck MALIN

(Univ. Sogang)

 

16:40~17:30

Diane HENNETON (Univ. Kyung Hee)

André Antoine et les peintres au théatre

LEE SunHyung

(Univ. Gimcheon)

 
         

 

Session 4

(salle 302)

L’art de la Belle Époque (III) et la Didactique du FLE

Modératrice :

Marie Caisso

(Univ. Sungkyunkwan)

14:30~15:30

Raul SAMPAIO LOPES

(Univ. nationale de Séoul)

Mieux connaître le Rococo pour mieux comprendre l’Art Nouveau

LEE Bokyoung (Musée municipal d’art de Daejeon)

15:30~15:50

Pause café

15:50~16:40

Gilles OUVRARD

(Univ. Hankuk des études étrangères)

‘L’oralisation’ en français par les étudiants coréens

LEE Hyang

(Univ. Hankuk des études étrangères)

16:40~17:30

Johann BLONDEAU

(Univ. Incheon)

L’usage du manuel de FLE en classe de conversation avec un enseignant natif

Arnaud DUVAL

(Univ. Ajou)

COLLOQUE INTERNATIONAL CONJOINT SCELLF-SDJF 2013 (18-19 oct)

COLLOQUE INTERNATIONAL CONJOINT SCELLF-SDJF 2013
Perspectives et enjeux de l’enseignement du français en Asie
(Programme sous réserve de modifications)

Lieu : Université de Séoul – Corée

Vendredi 18 Octobre 2013

13h30-14h00
Accueil et inscription des participants
14h00-14h30
Ouverture et présentation
Modérateur : HAN Min-Joo( Université d’Ehwa, CORÉE)
14h30-15h20
Conférence plénière de CARLO Catherine (Université Paris 8, FRANCE)
15h20-15h50
Conférence plénière de HAN Mun-Hi (Université Nationale de Séoul, CORÉE)
Trois décennies dans l’enseignement du français en Corée
15h50-16h10
Pause café
16h10-18h10
SESSION DE COMMUNICATION 1

Communication 1
modérateur: TAKAGAKI Yumi (Université préfectorale d’Ôsaka, JAPON)
Communication 2
modérateur: BAILBLÉ Olivier
(Université Nationale de Séoul, CORÉE)
Communication 3
modérateur: KIM Hyeon-Zoo (Université de Dankook, CORÉE)
Communication 4
modérateur: DELBARRE Franck (Université des Ryûkyû, JAPON)
16h10-16h30
VU Van Dai (Université de Hanoi, VIÊT NAM)
Comment enseigner la grammaire dans le contexte universitaire du Vietnam?
BUDDHAPONG Sudarat (Université Silpakorn, THAÏLANDE)
Étude des verbes pronominaux en français et des expressions équivalentes en thaï
IMANAKA Maiko (Université Ôsaka-Sangyom JAPON)
Transformation des identités chez les étudiants dans une communauté de co-apprentissage franco-japonaise
ALKHATIB Mohammed (Université Al Albayt, JORDANIE)
Quelle grammaire: Explicite ou implicite en FLE?
16h30-16h50
TAKAGAKI Yumi (Université préfectorale d’Ôsaka, JAPON)
Quelques difficultés communes entre les Coréens et les Japonais dans l’apprentissage du français
SUGIYAMA Kaori (Université des Langues Étrangères de Tokyo, JAPON & Université de Bordeaux 3, FRANCE)
L’utilisation des pronoms personnels chez les apprenants japonais du français à l’oral
CHOI E-Jung (Université Féminine d’Ehwa, CORÉE)
Comment concevoir un cours de stylistique comparée du français et de l’anglais?
DELBARRE Franck (Université des Ryûkyû, JAPON)
Pratiques et concepts grammaticaux du JLM et du JLE: possibilités pour une grammaire contextualisée du FLE au Japon
16h50-17h10
DOUCET Céline (Université Edith Cowan, AUSTALIE)
Enseignement du français dans le contexte australien: quelles perspectives pour quels discours
BENGOUA Soufiane
(Centre Universitaire de Relizane, ALGÉRIE)
La langue maternelle au service de l’enseignement du français, langue seconde en Algérie
KIKUCHI Utako (université Kansai, JAPON)
Entraînement phonétique des voyelles françaises pour les étudiants japonais
NGUYEN Thi Cam Tu (lycée Nguyen Thị Minh Khai, VIÊT NAM)
L’enseignement de la grammaire et celui de la communication dans les classes de français LVE2 dans le delta Mekong: quelle relation?
17h10-17h30
TAKEUCHI Ekuko
(Université de Kobe, JAPON), OYAMA Mayo (Université de Kyoto, JAPON)
L’enseignement du français dans un monde globalisé
DETEY Sylvain (Université Waseda, JAPON), EYCHENNE Julien (Université Hankuk des études étrangères, CORÉE)
Prononciation du français, corpus phonologique et francophonie : sinon de la formation, du moins de l’information
PRAYOGA, Elga Ahmad (Université de Brawijaya, INDONÉSIE)
Réalisation imaginative: Pratique didactique pour objectif d’appliquer l’éducation de la morale et de développer des compétences de la production écrite
BEN ARBIA Achraf (Université Kairouan, TUNISIE)
L’acquisition des compétences linguistiques à l’Université à travers l’enseignement de la grammaire
17h30-18h10
Discussion
18h30
Réception à l’invitation du SCELLF

Samedi 19 Octobre 2013

9h00-9h30

Conférence de MARTINEZ Pierre (Université Nationale de Séoul, CORÉE)
Continuités, ruptures, avatars, ou révolutions dans l’enseignement des langues
Modérateur : CHO Byung-Joon(Université d’Inha,CORÉE)
9h30-10h00
Conférence de KOÏSHI Atsuko (Université Keio, JAPON)
Activités multilingues dans des écoles élémentaires au Japon ―Une tentative interculturelle pour dépasser le « monolinguisme » institutionnel―
Trois décennies dans l’enseignement du français en Corée
10h00-10h20
Pause café
10h20-12h20
SESSION DE COMMUNICATION 2

Communication 1
modérateur: NISHIYAMA Jean Noriyuki (Université de Kyoto, JAPON)
Communication 2
modérateur: LEE Eun-Mi (Université de ChungBuk, CORÉE)

Communication 3
modérateur: KIM Jong-Woo
(Université 교원대, CORÉE)
Communication 4
modérateur: COURRON David (Université Nanzan, JAPON)

10h20-10h40
JANG Han-Up (Université Féminine d’Ehwa, CORÉE)
L’objectif interculturel dans la classe du FLE aux lycées coréens
BORDIER Laurent (Alliance Française de Karachi, PAKISTAN)
Le culturel au service de la langue: enjeux, passerelles et pratiques
NGUYEN Bach Quynh Chi
(Université Nationale du Vietnam a Hochiminh-Ville)
Propositions didactiques pour la lecture de textes littéraires
KOMATSU Sachiko (Université de Tsukuba, JAPON)
Quel enseignement/apprentissage du français au Japon aujourd’hui : la perspective actionnelle à l’épreuve du terrain
10h40-11h00
NISHIYAMA Jean Noriyuki (Université de Kyoto, JAPON)
Indochine, Chine et Japon vus par l’Alliance française au XIXe siècle – De la domination coloniale à la conquête morale
PUNGIER Marie-Françoise (Université Préfectorale d’Osaka, JAPON)
Mises en scène graphiques d’un imaginaire sur la France chez des étudiants japonais (ou peut-on enseigner « la culture »?)
KIM Jin-Ha (Université Nationale de Séoul, CORÉE)
La stylistique française et l’enseignement de la littérature
KIM Hyeon-Zoo (Université Dankook, CORÉE) et MITSURU Ohki (Université de Kyoto, JAPON)
L’environnement d’enseignement et d’apprentissage du français en Corée et au Japon : son impact sur la motivation chez les apprenants
11h00-11h20
YUN-ROGER Soyoung
et DO Soo-Hwan
(Université Féminine de
Dongdeok, CORÉE)
Comprendre une société multiculturelle à travers l’exemple de la société française
BUTZER Michael (Université de Chungbuk, CORÉE)
Les représentations de la langue française auprès du public coréen

KIM Mina (Université de Lorraine, FRANCE)
Quel français enseigner pour les étudiants coréens?: Proposition didactique des dialogues littéraires?
YUN Seon-Yeong (Université Nationale de Séoul, CORÉE)
Le plurilinguisme: l’enjeu et l’adaptation pédagogique

11h20-11h40
Magali Li-Chuan Chen (Université Tamkang, TAIWAN)
Notion du contexte dans la communication interculturelle
MESSAOUDI Aïssa (Université Nationale de Séoul, CORÉE)
La culture française à travers sa phraséologie en contexte asiatique.
TRAN Hoai Anh (Université Nationale de Hanoi, VIÊT NAM)
Exploitation des comédies musicales au cours de l’enseignement de l’histoire de la littérature française
COURRON David (Université Nanzan, JAPON)
Action, médiation et remédiation : traduction et enseignement de la grammaire Réflexions pratiques pour une conscientisation bigrammaticale par les apprenants coréens et japonais de français
11h40-12h20
Discussion
12h20-13h30
Déjeuner libre

13h30-14h00
Assemblée générale
14h00-16h20
(couleur)
SESSION DE COMMUNICATION 3

Communication 1
modérateur: NAGANO Koh (Université de Hokkaido, JAPON)
Communication 2
modérateur: JEONG Ji-Yong (Université de SungKyunKwan, CORÉE)
Communication 3
modérateur: COPPOLA Antoine (Université de SungKyunKwan, CORÉE)
Communication 4
modérateur: MITSURU Ohki (Université de Kyoto, JAPON)
14h00-14h20
IWATA Yoshinori (Université de Kurume, JAPON)
Pour introduire l' »apprentissage coopératif » au programme de formation des enseignants du FLE

KURADATE Kenichi (Université Keio, JAPON), KUNIEDA Takahiro (Universite Keio, JAPON) et KOISHI Atsuko (Universite Keio, JAPON)
Essais de communication interactive dans l’Asie du Nord-Est pour l’apprentissage du français

M. KASUYA Yuichi (Université de Kanazawa, JAPON)
La francophonie et les Japonais concernant le colonialisme français
MITSURU Ohki (Université de Kyoto, JAPON) et HASEGAWA Yukiko (Université de Kyusyusangyo, JAPON)
La motivation chez les apprenants japonais du français et du coréen

14h20-14h40
NAGANO Koh (Université de Hokkaido, JAPON)
Formation de ressources humaines globales et enseignement du français
ARNAUD Duval (Université d’Ajou, CORÉE)
Quelques expériences de pédagogies numériques et collaboratives dans l’enseignement du fle en Corée.
JEAN-FRANÇOIS Graziani (Université de Kyoto, JAPON)
Une brève histoire de la diplomatie culturelle et linguistique de la France au Japon des origines à nos jours : objectifs, réalisations et limites
NAKANO Shigeru (Lycée annexe de l’Université Waseda, JAPON)
Colibri, programme d’échange bilatéral entre la France et le Japon – dix ans d’expérience –
14h40-15h00
Discussion
15h00-15h20
Pause café
15h20-15h40
BAILBLÉ Olivier (Université Nationale de Séoul, CORÉE)
Problematiques autour de l’utilisation des manuels de FLE pour des apprenants asiatiques
MEACH Monveary (Institut de Français du Cambodge)
Introduction du Tableau Blanc Interactif en classe de FLE: quels changements?
NISHIMOTO Noa (Université de Kyoto, JAPON)
Maintien de la langue indigène en Polynésie française : le cas de Rurutu, dans l’archipel des Iles Australes
Meidinger Marcela (Université de Chungbuk, CORÉE)
Création de manuels pour l’apprentissage du français en contexte
15h40-16h00
CHO Hang-Deok(Université Féminine de SookMyeong, CORÉE)
NGUYEN Ngoc Luu Ly (Université Nationale de Hanoi, VIÊT NAM)
Des supports médias pour la classe de FLE)

CHUJO Takeshi (Université de la Ville d’Osaka, JAPON)
Mémorisation du l’immigration en France – Analyse critique du discours sur la fondation de la Cité nationale de l’histoire de l’immigration
PARK Dong-Yeol(Université Nationale de Séoul)
Enseignement des expressions idiomatique pour les apprenants coréens
16h00-16h20
Discussion
16h30-18h00
Table Ronde : Les enjeux de l’enseignement du français en Asie
Modérateur: Pierre Martinez
18h00
DINER DE CLÔTURE

Appel à contribution « Croisements »

Voyages, voisinages
Revue francophone de sciences
humaines d’Asie de l’Est CROISEMENTS
Revue francophone de sciences humaines d’Asie de l’Est
Revue francophone de sciences
humaines d’Asie de l’Est
Atelier des Cahiers
Appel à contributions
LLe quatrième numéro de Croisements portera sur le thème « Voyages, voisinages » en
Asie de l’Est.
Les pays, les territoires, les espaces se trouvent aujourd’hui au coeur de jeux d’infl uences
multiples qui brouillent l’idée de limite ou de frontière. Les sphères culturelles, politiques,
stratégiques, économiques entretiennent entre elles des relations étroites à travers lesquelles
il est souvent diffi cile de défi nir des identités stables.
Le voyage, inscrit dans une longue tradition, met en rapport les espaces à travers les déplacements
réels ou imaginaires des hommes, des idées et des biens. Les utopies, les fuites,
les exils, la circulation des richesses ou des altérités, marquent la découverte, volontaire ou
subie, d’une nouvelle façon d’appréhender la réalité. Le voyageur est l’acteur d’un décentrement,
d’une remise en question de la norme, et d’une façon individuelle d’approcher le
monde.
Le voisinage est une contrepartie nécessaire : les hommes et les idées, sont tout à la fois
nomades et sédentaires, et cherchent à s’inscrire dans un territoire, à marquer les cartes
d’une empreinte, d’une présence, d’une certitude. Ainsi se dessine un vivre ensemble qui est
comme une concession à la liberté de l’errance. Le voyage sert à dépasser les frontières que
le cartographe voyageur a lui-même inscrites sur le papier.
L’économie, les sciences politiques, le droit, l’histoire et la géographie, l’anthropologie, la
sociologie, mais aussi la littérature ou le cinéma ont beaucoup à nous apporter pour travailler
cette complexité, et nous permettre de mieux comprendre les règles, les codes, à travers
lesquels les hommes se projettent au monde et se répartissent des espaces vitaux devenus
rivaux.
Nous accueillerons les articles jusqu’au 30 novembre 2013 à l’adresse suivante :
croisements@france.or.kr
Les articles seront étudiés par un comité de lecture avant synthèse et arbitrage par le coordinateur
scientifi que du numéro.
Nous sollicitons des articles (et non des résumés) de 7000 mots maximum. Les articles seront accompagnés
d’un résumé en français de 170 mots, traduit en anglais, ainsi que d’une courte biographie de
l’auteur.
Renseignements complémentaires : http://croisements-revue.org/recommandations/

Colloque conjoint de juin 2013

Le 7ème colloque annuel
d’études françaises
« Modernité et modernités »
Samedi 8 juin 2013
Université Hankuk des études étrangères, Séoul
Colloque organisé par la Société coréenne de langue et littérature françaises
conjointement avec
l’Association coréenne d’études françaises
l’Association culturelle franco-coréenne
l’Association des études de la culture française et des arts en France
la Société coréenne d’enseignement de langue et littératurefrançaises et
la Société d’études franco-coréennes

Programme
‘Minerva Complex’ – Salle de conférence
Programme
Session
plénière
09:30
~
12:20
09:30
~
10:00
Accueil et inscription
10:00
~
10:10
Allocution d’ouverture – Mme PAK Shihyeon, présidente de la SCLLF
10:10
~
10:20
Discours de bienvenue – M. PARK Chul, président de l’Université
Hankuk des études étrangères
10:20
~
10:30
Discours de félicitations – M. Jérôme PASQUIER, Ambassadeur de
France en Corée du Sud
Interventions liminaires ‘Minerva Complex’ – salle de conférence
10:30
~
11:20
Intervention 1 :
M. Antoine COMPAGNON, professeur au Collège de France
Antimodernité de Baudelaire
11:20
~
11:30
Pause café
11:30
~
12:20
Intervention 2 :
M. OH Saengkeun, professeur émérite à l’Univ. nationale de Séoul
Michel Foucault et actualité ou modernité
12:30~14:00 Déjeuner Cantine de l’université
Salles des cours de master 402/403/409
Atelier 1 : Divers aspects de la modernité Salle 402
14:00~
17:40
Session
parallèle
1
14:00~
14:50
KIM Hongjung (Université nationale de Séoul)
Modernité vaporeuse et imagination détruisante
14:50~
15:40
CHO Heewon (Université féminine de Duksung)
Modernité, son itinéraire non-fini
15:40~
16:00 Pause café
16:00~
16:50
YEE Choonwoo (Université nationale de Séoul)
La modernité du paysage impressionniste
16:50~
17:40
JUNG Euijin (Université de Sangmyung)
Le surréalisme et la forme de la modernité
Atelier 2 : Littérature et modernité Salle 403
14:00~
16:30
Session
parallèle
2
14:00~
14:50
LEE Kyuhyun (Université féminine de Duksung)
Temps retrouvé et sentiers du langage
14:50~
15:40
HAN Bongkyu (Université nationale de Choongnam)
L’hypertextualité, l’intertextualité et la postmodernité – étude de la
fiction hypertextuelle en France
15:40~
16:00 Pause café
16:00~
16:50
CHO Seongwoong (Université Hankuk des études étrangères)
L’ȃge de la guillotine et la représentation stendhalienne de la mort
Atelier 3 : Didactique du FLE et modernité Salle 409
14:00~
17:15
Session
parallèle
3
14:00~
14:50
YUN Soyoung (Université féminine de Dongduk)
Enseignement-apprentissage de la grammaire par un projet de
‘Roman-Photo’
14:50~
15:40
Arnaud Duval(Université d’Ajou)
Le FLE et les technologies numériques en lycée coréen –
études de cas
15:40~
16:00 Pause café
16:00~
16:50
BAE Jinah (Université d’Inha)
Etude sur l’utilisation des atténuateurs de demande chez les
Coréens apprenant le français
18:00 – 20:00 Dîner (Buffet)
Informtions pratiques
1. Lieu du colloque : Salle de conférence du ‘Minerva complex’ et
salles des cours de master dans le plan du campus
2. Moyens de transport :
• Métro : Ligne 1, Station « HUFS »Sorties 1, 5, 6

POSTE DE PROFESSEUR DE FRANÇAIS, UNIVERSITÉ HANYANG

Nom de l´organisme : Département de Langue & Culture Françaises, Université Hanyang

Lieu du poste proposé : Ansan (proximité de Séoul)

Pays : Corée du Sud

Poste : Professeur titulaire

 

Descriptif du poste et missions proposées :

1. enseignement : l’expression orale, l’expression écrite, cours relatifs à la culture ou à la littérature

2. recherche : publier au minimum deux articles (en français ou en anglais) par an dans une revue réputée, coréenne ou internationale

3. activité extra-scolaire : s’investir activement dans le travail du département en dehors des heures de cours (élaboration de projets pédagogiques, participation aux activités culturelles de l’établissement et aux programmes d’échange avec l’université française, permanence pour les étudiants du département, etc.)

 

Volume horaire / semaine : 9h-12h / semaine

Durée du contrat : deux ans (septembre 2013-août 2015) – renouvelables

Rémunération : 42,000 USD~45,000 USD (par an) – professeur assistant

Diplômes souhaités : doctorat

Compétences requises :

1. priorité aux locuteurs natifs (français langue maternelle)

2. expérience d’enseignement du FLE

3. expérience d’enseignement en milieu universitaire souhaitable

4. priorité à l’auteur d’articles dans des revues réputées (niveau SCI ou A&HCI)

5. formation en linguistique, littérature ou d’autres diciplines en Sciences Humaines

6. bonne présentation, polyvalence, motivation, sérieux, dynamisme, ponctualité

7. grande motivation pour s’impliquer complètement dans la vie locale et le développement de l’établissement

 

Date limite de candidature : 5 Avril 2013

Démarche à suivre pour présenter sa candidature :

Envoyer par courrier électronique à Mme Kyunghee KIM, responsable du département :

1. Curriculum vitae détaillé, avec photo en couleur et liste des publications éventuelles

2. Lettre de motivation

3. Photocopie des diplômes

 

Coordonnées responsable offre :

* Mme Kyunghee KIM (responsable du département)

* tél : +82-31-400-5367 (bureau) / +82-10-8636-5367 (portable)

* e-mail : kimkh@hanyang.ac.kr

Site Web : http://www.hanyang.ac.kr/english

Corpus de langue parlée, situations sociales et outils pour l’enseignement / apprentissage du français

Synergies Pays riverains du Mékong

 Corpus de langue parlée, situations sociales et outils pour l’enseignement / apprentissage du français

Numéro dirigé par Isabelle Guinamard (Lyon 2), Véronique Traverso (ICAR, CNRS/Lyon 2) et Trinh Duc Thai (Université Nationale de Hanoi)

Coordination scientifique : Marielle Rispail

Appel à contributions :

Si on suit l’évolution des recherches sur les langues, et particulièrement sur le français, en Asie du Sud-Est, on est frappé par l’importance prise d’emblée par l’écrit, en production et en réception, et donc par une vision normée et « unique » des langues, que favorisent leur grammaticalisation et leur didactisation.

Pendant longtemps, et les actes des séminaires du CREFAP en témoignent, on s’est interrogé sur les lectures littéraires, les difficultés scripturales des élèves, la place de la grammaire dans l’enseignement, le type de textes à étudier en lecture, etc. Ce n’est que quinze ou vingt ans après le début de la didactique des langues dans la région, qu’on a commencé à s’interroger sur l’oral, les méthodes communicatives, la variation de la parole, etc. Et on s’est rendu compte, en enregistrant des « natifs » ou « non natifs » parler en français, qu’on se trouvait devant une myriade de pratiques variées, de modes, de façons de parler, d’évolutions, de différences générationnelles, etc. Le constat d’une telle diversité posait la question de l’enseignement  du français, et demandait qu’on aille recueillir des corpus oraux témoignant des pratiques observables en situation « sociale », comme cela avait été fait pour l’écrit avec l’utilisation des documents médiatiques, des publicités et autres textes sociaux.

C’est cette voie, bien entamée par des recherches existantes, mais qui nous offre encore de nombreuses zones inexplorées, que nous voudrions vous proposer dans ce n° 5 de Synergies Pays du Mékong.

L’évolution de la situation au cours des trente dernières années a, en effet, conduit à la réalisation de corpus oraux en situations sociales « naturelles » (c’est-à-dire non construites par le chercheur, mais se tenant dans leur contexte habituel) comme étape obligatoire dans de nombreux projets de recherche et de formation dans différentes disciplines.

Les études réalisées sur ces corpus ont permis des avancées dans différents domaines, entre autres la description de la langue parlée, la description des langues professionnelles, le traitement des questions d’interculturalité et l’étude des malentendus, de la multimodalité (sur les corpus vidéo).

Ce numéro porte sur l’usage des corpus audio et vidéo de données collectées en situation naturelle pour l’enseignement / apprentissage du français.

Les contributions concerneront l’oral / la langue parlée dans ses différentes dimensions, entre autres :

• aspects linguistiques (syntaxe de l’oral, lexique, niveaux de langue, langue parlée)

• aspects discursifs (énonciation, argumentation, etc.)

• aspects interactionnels

• multimodalité

• aspects socio-pragmatiques

• dimensions culturelles

• variations situationnelles

• mélanges de langues et contacts du français avec d’autres langues dans les situations concernées

• dimensions didactiques.

Les articles seront rédigés en langue française, avec toutefois une prise en compte des autres langues avec lesquelles le français est en contact dans les corpus.

Les doctorants et jeunes chercheurs sont cordialement invités à proposer un article, même s’ils présentent une recherche en cours et non encore aboutie.

Sont sollicités au premier chef les chercheur-e-s d’Asie du Sud-Est, mais aussi de toute l’Asie et éventuellement d’autres régions du monde, pour éclairer la thématique commune.

 

Les propositions d’articles (résumé de 200 mots) devront être communiquées à Véronique Traverso et à Marielle Rispail au plus tard : 20 avril 2013.

Elles devront être accompagnées du titre de l’article, du prénom et du nom de l’auteur ou des auteurs, de son/leur université ou institution d’appartenance et d’une courte bibliographie.

Les propositions seront évaluées par les membres du comité de rédaction. Les auteurs des propositions retenues recevront les consignes sur le format de soumission des articles.

L’article complet devra être envoyé pour fin juillet 2013 au plus tard.

Le comité de rédaction décidera de la publication de l’article et enverra sa décision à l’auteur à qui il pourra être demandé d’apporter d’ÉVENTUELLES modifications si l’article est publié.

Le numéro DEVRAIT PARAITRE EN DÉCEMBRE 2013.

Récapitulatif du calendrier prévisionnel:

remise des résumés : 20 avril 2013

– retour du comité de rédaction (acceptation ou  refus) : fin mai 2013

– remise de l’article : fin juillet 2013.

 

Enseignant de français à SNU

Le département des études françaises de la Faculté de l’Enseignement de l’Université Nationale de Séoul (Corée du Sud) recrute un(e) enseignant(e) de français natif(ve) pour la période du 1er mars 2013 au 28 février 2014 (durée de contrat 1 an renouvelable).

Exigences : 

– Diplôme de DEA ou Master 2  de préférence en FLE.

– Une bonne expérience d’enseignement  du FLE (cours de conversation, composition)

Tâches :

– Cours (9 heures par semaine, 30 semaines par an).

– Travail en équipe pour la rédaction de la revue internationale du Gerflint Synergies Corée (3h par semaine).  http://www.french.snu.ac.kr/ http://www.gerflint.eu/

– Soutien linguistique aux étudiants.

Traitement :

– Salaire entre 18,000 et 23,000 euros par an selon le diplôme et l’expérience professionnelle.

– Studio ou appartement pour les professeurs dans le campus à loyer très modéré.

Dossiers de candidature :

– CV détaillé avec photo + justificatif

– Copie du diplôme le plus élevé

– Lettre de motivation

A envoyer au plus tard le 26 décembre 2012 à l’adresse mhhan@snu.ac.kr.

Tous renseignements supplémentaires seront donnés lors des convocations.

Responsable : Mme HAN Mun Hi

Url de référence : http://www.useoul.edu/

Adresse : département des études françaises, Faculté de l’Enseignement de l’Université Nationale de Séoul, 1 Gwanak-ro, Gwanak-gu, Seoul 151-742, Korea

Colloque de l’Association Coréenne d’Etudes Québécoises

Colloque de l’Association Coréenne d’Etudes Québécoises (ACEQ)

◇ Fécondité et hétérogénéité culturelle ◇

Date : Le 24 nov 2012, 13h30∼18h
Lieu : Université Sungkyunkwan (Toegye Hall of Humanities, salle 31709)
Organisation : Association Coréenne d’Etudes Québécoises
Hote : Centre des Etudes Francophones de l’Université Sungkyunkwan
Parrainage : Bureau du Québec à Séoul, Université Sungkyunkwan

Programme : 14e_2012__colloque_aceq

Rectificatif : HUFS recrute un prof de FLE dès le prochain semestre

le departement de francais
de la Faculte des langues occidentales a HUFS (campus a Seoul) recrute un professeur (« titulaire » au sens coreen du terme) pour un poste d’enseignant du FLE pour l’annee academique 2013-2014.
 
En voici quelques points de detail :   
 
– Le diplome miminum requis est M2.
– L’experience d’enseignement est hautement souhaitee et doit etre justifiee.
– La duree du contrat initial est d’une annee, renouvlable chaque annee.
– Le salaire mensuel minimum (de base) est de : 3,202,000 KRW, pour 12 heures de cours/semaine.
  Mais en fonction du diplome final obtenu (par exemple, doctorat) et d’experience de l’enseignement, la remuneration
  sera recalculee apres engagement (voir le document ci-joint Conditions de recrutement (en anglais) ).
– Le candidat ayant publie dans des revues internationales du type A&HCI se verra accorder la priorite dans le recrutement.

la candidature doit etre deposee directement au departement 

Le depot du dossier doit se faire avant le 16 novembre 2012,

au departement (Batiment principal, bureau 325)

-Le dossier doit comprendre :

1. Une lettre de motivation

2. CV avec photo

3. Tous les diplomes obtenus (depuis la licence jusqu’au dernier diplome).

   Les copies doivent etre certifiees conformes aux originaux soit par l’Ambassade de France a Seoul ou par celle de Coree a Paris. 

4. Les attestations de notes obtenues pendant tout le parcours academique correspondant aux diplomes

5. Pieces justificatives de l’experience professionnelle

6. Une liste de publications 

7. Une lettre de recommandation

PJ.  – Annonce de recrutement sur la page d’accueil de HUFS

Questionnaire sur la Pratique de la phonetique en FLE

Bonjour à vous, enseignants de FLE,

Nous sommes une équipe de chercheurs en didactique et en phonétique du FLE qui souhaitons
– connaître les habitudes des enseignants de FLE ;
– mieux comprendre si et comment la phonétique du français est enseignée ;
– mettre en place des formations en phonétique du FLE adaptées à vos besoins.

Dans ce but, nous vous invitons à répondre avant le 31 octobre 2012 à un sondage en ligne.
Cela vous prendra entre 10 et 25 minutes.

Pour nous aider à faire avancer la science et la formation de formateurs, diffusez largement ce questionnaire aux enseignants de FLE que vous connaissez s’il vous plait !

Voici le lien sur lequel vous devez cliquer pour participer : Questionnaire Pratique de la phonétique en classe de FLE

Nous vous remercions.

l’équipe de chercheurs :
Sandra Cornaz
Takeki Kamiyama
Claire Pillot-Loiseau
Thi Thuy Hien Tran
Chakir Zeroual

Sandra Cornaz Couffini
Gipsa-Lab
Bâtiment E
Université de Grenoble – Campus 3
1180, avenue centrale
Campus Universitaire de Saint martin d’Hères
38040 GRENOBLE Cedex 9

04 67 82 41 20
sandra.cornaz@gipsa-lab.grenoble-inp.fr

%d blogueurs aiment cette page :