Archives du blog

Enregistrer la télévison française via Internet pour utiliser la vidéo en cours de FLE

Après les problèmes de formats de police en Corée du Sud, voici la deuxième petite mise au point technique de ce blog.

Internet regorge de fichiers vidéos dont l’exploitation pédagogique peut être un atout pour le cours de FLE. Ces fichiers vidéos sont mis en ligne par les chaînes de télévision pour être vus via Internet hors des heures officielles de diffusion. Toutefois, il est peu pratique de dépendre des logiciels de lecture présents sur l’ordinateur de la classe et encore moins agréable d’avoir une vidéo suspendue en plein cours pour cause de ligne Internet encombrée…

Une solution est de télécharger la vidéo chez soi et de la diffuser hors connexion pendant le cours.

Pour cela, je vous conseille ce petit logiciel gratuit: TVO. Voici une présentation PDF de cette petite merveille et vous pouvez télécharger TVO ici.

TVO est une application qui permet de lire et surtout d’enregistrer les vidéos proposées par les sites Internet de « TV-Replay » des chaînes de télévision ainsi que les podcast des grandes radios françaises.

Grâce à logiciel vous pouvez importer sur votre disque dur les vidéos mises en ligne par les chaînes suivantes : TF1, Pluzz (Groupe France Télévision), Canal+, France 5, M6, Arte, Direct 8, W9, TMC, Gulli, Histoire, i-télé, BFM-TV…

Pour plus d’informations sur TVO, reportez-vous à la FAQ en ligne.

En ce qui concerne les vidéos de Youtube et TV5 Monde, je recommande plutôt l’utilisation de Realplayer. Après l’installation de la version gratuite de ce logiciel, un petit bouton apparaîtra momentanément au-dessus de la vidéo en cours de lecture et vous proposera de la télécharger. Si le petit bouton de téléchargement n’apparaissait pas au début de la lecture, vous pouvez toujours utiliser le menu contextuel de la souris en effectuant un clic droit sur la vidéo.

Pour le téléchargement de ce logiciel et la présentation de ses fonctions, ça commence ici.

En cas de problème de reconnaissance des formats vidéo et autres codecs, la fonction « Converter » de Real Player s’avère également très utile. Cette fonction permet également de convertir des fichiers audios aux formats parfois exotiques vers de simples MP3. Enfin, vous pouvez également extraire la bande son d’une vidéo en convertissant un fichier vidéo en MP3.

Finalement, pour contourner la lourdeur et l’ésotérisme de GOM Player (lecteur multimédia le plus fréquent sur les ordinateurs des classes en Corée du Sud), je vous conseille VLC Player, simple d’utilisation, multilingue, léger, rapide à installer et proche de l’universalité en terme de reconnaissance de fichiers. Pour le téléchargement, c’est par ici.

Le seul petit problème que j’ai rencontré avec VLC est la lecture des sous-titres en alphabet coréen sur mon ordinateur français. Toutefois, le problème disparait lors de l’utilisation d’un Windows coréen.

Compte rendu du colloque printanier de la CFAF

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le 30 avril 2011 s’est tenu à Jeonju le colloque de printemps de la CFAF. Depuis la création de cette association en 1999, c’était la première fois qu’un colloque était organisé hors de Séoul.  A l’occasion du Festival International du Film de Jeonju, la CFAF montre ainsi sa volonté de suivre l’actualité culturelle de près. Ainsi, les conférences offertes au public avaient pour thème général le cinéma et plus particulièrement Le Cinéma au Temps du« Smart Power ».

En tant que francophones, ce sont bien entendu les conférences de Daniel Kapélian et d’Antoine Coppola que le groupe français de la CFAF a suivi avec d’autant plus d’attention. Une quarantaine de personnes étaient présentes pour ces conférences, dans la salle du Onnuri Hall, au premier étage du très moderne Conference Hall (Star Center) de l’Université de Jeonju.

Après le traditionnel discours de bienvenue de Madame Im Hye-Gyong, Présidente de la CFAF, Daniel Kapélian, attaché audiovisuel à l’Ambassade de France en Corée du Sud, a développé le thème du Nouvel Age de la Création Numérique. Dans cette conférence, Daniel Kapélian a partagé sa compréhension de l’industrie du film à travers le prisme de ses 25 ans d’expérience dans les domaines de la création, de la production et de la diffusion de contenus multimédia.

Ce fut ensuite le tour d’Antoine Coppola, professeur de cinéma, à l’Université Sungkyunkwan, de présenter une approche plus théorique sur le cinéma au temps du Smart Power, à travers sa conférence intitulée Baudrillard, le Cinéma et les Technologies du Virtuel.

Chaque conférence a duré environ 45 minutes et tous les auditeurs furent invités à rejoindre les conférenciers ainsi que les organisateurs pour partager un dîner gastronomique, typique de la riche cuisine du Jeollabukdo où se trouve Jeonju.

Ce colloque fut également l’occasion de réunir les membres fondateurs de ce blog et par conséquent de discuter des améliorations à apporter à sa structure ainsi que de préciser la nature de ses contenus. En tant que webmaster, j’espère que je saurai répondre aux attentes de chacun et que le résultat saura stimuler la participation de nos collègues acteurs du français en Corée.

Durant ces conférences, j’ai remarqué la présence d’un caméraman travaillant pour le Festival International du Film de Jeonju et portant un signe du réseau social en ligne coréen Daum Café. Si un visiteur de ce blog connaissait une adresse où l’on peut visionner les images réalisées à cette occasion, ce serait très sympa d’insérer un lien ici…

Vincent Prévost

Colloque Printanier de la CFAF

Programme complet téléchargeable en français et en coréen. Cliquez sur ce lien pour afficher le programme en version PDF.

%d blogueurs aiment cette page :