Archives du blog

Corpus de langue parlée, situations sociales et outils pour l’enseignement / apprentissage du français

Synergies Pays riverains du Mékong

 Corpus de langue parlée, situations sociales et outils pour l’enseignement / apprentissage du français

Numéro dirigé par Isabelle Guinamard (Lyon 2), Véronique Traverso (ICAR, CNRS/Lyon 2) et Trinh Duc Thai (Université Nationale de Hanoi)

Coordination scientifique : Marielle Rispail

Appel à contributions :

Si on suit l’évolution des recherches sur les langues, et particulièrement sur le français, en Asie du Sud-Est, on est frappé par l’importance prise d’emblée par l’écrit, en production et en réception, et donc par une vision normée et « unique » des langues, que favorisent leur grammaticalisation et leur didactisation.

Pendant longtemps, et les actes des séminaires du CREFAP en témoignent, on s’est interrogé sur les lectures littéraires, les difficultés scripturales des élèves, la place de la grammaire dans l’enseignement, le type de textes à étudier en lecture, etc. Ce n’est que quinze ou vingt ans après le début de la didactique des langues dans la région, qu’on a commencé à s’interroger sur l’oral, les méthodes communicatives, la variation de la parole, etc. Et on s’est rendu compte, en enregistrant des « natifs » ou « non natifs » parler en français, qu’on se trouvait devant une myriade de pratiques variées, de modes, de façons de parler, d’évolutions, de différences générationnelles, etc. Le constat d’une telle diversité posait la question de l’enseignement  du français, et demandait qu’on aille recueillir des corpus oraux témoignant des pratiques observables en situation « sociale », comme cela avait été fait pour l’écrit avec l’utilisation des documents médiatiques, des publicités et autres textes sociaux.

C’est cette voie, bien entamée par des recherches existantes, mais qui nous offre encore de nombreuses zones inexplorées, que nous voudrions vous proposer dans ce n° 5 de Synergies Pays du Mékong.

L’évolution de la situation au cours des trente dernières années a, en effet, conduit à la réalisation de corpus oraux en situations sociales « naturelles » (c’est-à-dire non construites par le chercheur, mais se tenant dans leur contexte habituel) comme étape obligatoire dans de nombreux projets de recherche et de formation dans différentes disciplines.

Les études réalisées sur ces corpus ont permis des avancées dans différents domaines, entre autres la description de la langue parlée, la description des langues professionnelles, le traitement des questions d’interculturalité et l’étude des malentendus, de la multimodalité (sur les corpus vidéo).

Ce numéro porte sur l’usage des corpus audio et vidéo de données collectées en situation naturelle pour l’enseignement / apprentissage du français.

Les contributions concerneront l’oral / la langue parlée dans ses différentes dimensions, entre autres :

• aspects linguistiques (syntaxe de l’oral, lexique, niveaux de langue, langue parlée)

• aspects discursifs (énonciation, argumentation, etc.)

• aspects interactionnels

• multimodalité

• aspects socio-pragmatiques

• dimensions culturelles

• variations situationnelles

• mélanges de langues et contacts du français avec d’autres langues dans les situations concernées

• dimensions didactiques.

Les articles seront rédigés en langue française, avec toutefois une prise en compte des autres langues avec lesquelles le français est en contact dans les corpus.

Les doctorants et jeunes chercheurs sont cordialement invités à proposer un article, même s’ils présentent une recherche en cours et non encore aboutie.

Sont sollicités au premier chef les chercheur-e-s d’Asie du Sud-Est, mais aussi de toute l’Asie et éventuellement d’autres régions du monde, pour éclairer la thématique commune.

 

Les propositions d’articles (résumé de 200 mots) devront être communiquées à Véronique Traverso et à Marielle Rispail au plus tard : 20 avril 2013.

Elles devront être accompagnées du titre de l’article, du prénom et du nom de l’auteur ou des auteurs, de son/leur université ou institution d’appartenance et d’une courte bibliographie.

Les propositions seront évaluées par les membres du comité de rédaction. Les auteurs des propositions retenues recevront les consignes sur le format de soumission des articles.

L’article complet devra être envoyé pour fin juillet 2013 au plus tard.

Le comité de rédaction décidera de la publication de l’article et enverra sa décision à l’auteur à qui il pourra être demandé d’apporter d’ÉVENTUELLES modifications si l’article est publié.

Le numéro DEVRAIT PARAITRE EN DÉCEMBRE 2013.

Récapitulatif du calendrier prévisionnel:

remise des résumés : 20 avril 2013

– retour du comité de rédaction (acceptation ou  refus) : fin mai 2013

– remise de l’article : fin juillet 2013.

 

Publicités

Outils pour le commentaire de traduction

Je me permets de vous signaler la parution prochaine de :

Outils pour le commentaire de traduction

édition revue et augmentée avec une nouvelle mise en page.

Jean Szlamowicz

Ophrys, octobre 2011, ISBN 978-2-7080-1324-7

144 pages, 12€50

 

Parce que la traduction passe nécessairement par une analyse linguistique et par une appréciation littéraire du texte, il faut se familiariser avec les divers facteurs qui caractérisent l’écart entre deux langues. L’objectif est de construire une traduction qui s’attache en finesse à ce que le texte de départ a voulu exprimer. Les enjeux d’une telle approche sont autant linguistiques que littéraires et culturels.

Cet ouvrage s’adresse à tous ceux qui veulent comprendre comment on prend en compte ces contraintes pour passer d’un texte source à un texte cible équilibré, à la fois fidèle et nécessairement différent. Les étudiants de licence d’anglais, de classes préparatoires et d’école de traduction tireront profit d’une explicitation des processus de choix à l’œuvre dans l’acte de traduction.

Outil pour le commentaire de traduction concerne plus spécifiquement les candidats au concours de l’agrégation interne et du Capes d’anglais. Il présente une méthodologie détaillée ainsi que des textes de version et de thème avec le commentaire de passages problématiques. L’ouvrage propose donc des modèles de commentaires adaptés aux exigences des concours.

%d blogueurs aiment cette page :