Archives du blog

Arena Romanistica : traduction

Pour son prochain numéro, Arena Romanistica portera son attention sur la traduction. Une des évolutions majeures dans le domaine de la traductologie dans le temps récent, a été la mise en cause des scientifiques de l’idée traditionnelle insistant qu’une traduction n’est qu’une mauvaise copie du texte original. Les notions traditionnelles de fidélité, de trahison et de perte ont été contestées. Jorge Luis Borges a noté que c’était l’infidélité du traducteur, son infidélité à la fois joyeuse et créative, qui devrait nous importer. Quelle est l’importance de ces propos radicaux pour l’évaluation de traductions et pour le traducteur et sa conception de sa propre tâche ? Arena Romanistica invite les scientifiques à réfléchir sur cette « infidélité créative » des traducteurs, sur ce qui est trouvé et gagné dans les traductions, plutôt que de ce qui est perdu, trahi ou infidèlement rendu.

Les contributions peuvent, mais ne se restreignent pas à, traiter des sujets suivants :

-l’éthique de la traduction ;

– les théories de la traduction ;

– les pratiques de la traduction ;

– l’évaluation de la qualité des traductions ;

– les études de la réception ;

– la co-traduction ;

– l’auto-traduction ;

– l’adaptation ou la traduction intersémiotique (Jakobson), i.e. l’interprétation de signes verbaux au moyen de signes non-verbaux.

Arena Romanistica accueillera aussi des contributions, en anglais et dans toute langue romane (donc en français), traitant de la philologie, de la linguistique, de la littérature ou de la culture. Les sujets doivent nécessairement se rapporter aux études romanes.

Date de soumission de contributions : le 1er mars 2012 

Les consignes de mise en page et la procédure de soumission sont consultables sur notre site web : http://arenaromanistica.uib.no/

Pour d’autres renseignements : arenaromanistica@uib.no

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :