Archives du blog

Pièce de théâtre de Lagarce

Pièce française traduite en coréen et surtitrée en français :

J’étais dans ma maison et j’attendais que la pluie vienne

De Jean-Luc Lagarce

(Traduction en coréen : Hye-gyong  IM)

 Mise en scène de Cathy Rapin

  

Avec

La plus vieille : Lee Seong-Ok, La mère : Lee Jeong-mi

L’aînée : Kim Jeong-eun, la seconde : Mun Hyeon-ju,

La plus jeune : Han Ji-eun

Date : du 1  au 25 mars 2012

Lieu : Théâtre Guerrilla, Séoul (station Hyewha, sortie 1)

110-530 서울시 종로구 혜화동 185번지 중원빌딩 512호

RÉSUMÉ

Écarté de sa famille par un père violent, un jeune homme revient pour mourir dans la maison de son enfance, mais on ne le voit pas. Seules cinq femmes sont en scène : trois sœurs, leur mère et «la plus Vieille» qui l’attendent dans la maison et disent les drames, les joies, l’espoir, les souvenirs, le retour. Mais est-il vraiment revenu ? Ne sont-elles pas en train de sacrifier à un rituel familial ? C’est un poème dramatique, une tragédie de l’attente et de la disparition d’un être aimé. C’est l’ histoire du « retour de l’enfant prodigue », thème si cher à Lagarce, et toutes les familles du monde peuvent se la réapproprier.

Ce texte a été créé en 1997 en Suisse au Théâtre Vidy-Lausanne par Joël Jouanneau, en France à Théâtre Ouvert (Paris) par Stanislas Nordey.
Prix du syndicat de la critique 1997, pour la meilleure création de langue française.

%d blogueurs aiment cette page :