Capitalisme, Recherche et Education

APPEL A COMMUNICATIONS

JOURNÉES D’ÉTUDE 13 et 14 janvier 2012

« Capitalisme, Recherche et Education : le modèle anglo-saxon revisité »

SORBONNE NOUVELLE UNIVERSITE PARIS III

Ce colloque est organisé dans le cadre du programme de recherche intitulé « Le capitalisme anglo-saxon et le(s) monde(s) anglophone(s) : modèles en question » initié par le CERVEPAS (Centre de Recherche sur la Vie Economique des Pays Anglo-Saxons) en 2009.

*******

 Le modèle de capitalisme anglo-saxon a été fortement remis en question après la crise financière et économique qui s’est déclenchée en 2008. Par « modèle » nous souhaitons dans ce contexte évoquer à la fois le terme de « paradigme », au sens de cadre, d’une certaine vision du monde mais aussi une façon de faire, ou bien celui « d’exemple », à « reproduire », « imiter » ou « adapter » selon David P Dolowitz et David Marsch (1996 et 2000), plus particulièrement dans le cas du transfert de politique sociale des Etats-Unis vers le Royaume-Uni, les deux termes pouvant être utilisés d’ailleurs dans cette hypothèse. La crise a également eu des répercussions sur les systèmes d’éducation et de recherche et introduit une forme d’incertitude et de conflit quant au rôle de leader mondial des économies anglo-saxonnes. Cette hégémonie reposait toutefois en partie sur la force et la réputation des infrastructures d’éducation et de recherche de ces parties du monde. Or, toutes deux ont été largement affectées par la crise économique actuelle.

Ce colloque s’attachera donc à tenter de cerner les effets de la crise économique et financière dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la recherche, et aussi de définir leur rôle dans la promotion ou la dévalorisation du modèle anglo-saxon de capitalisme dans le monde. Bruno Amable (2005) a de fait identifié l’éducation comme étant l’un des « domaines institutionnels clés » à travers lequel on peut étudier le capitalisme, et il s’est effectivement produit beaucoup de changements au sein de l’enseignement supérieur et de la recherche depuis le début de la crise financière (dans les priorités académiques et de recherche, les réformes sur les programmes et la gouvernance scolaire, la managérialisation de l’enseignement supérieur, l’évaluation obligatoire de la recherche, l’augmentation des frais d’inscription, la diminution du financement public, les politiques de collecte de fond, la commodification de la recherche, les suppression d’emplois dans l’éducation, la dette étudiante, etc.). Peter Hall et David Soskice dans leur analyse des Variétés de capitalisme (2001) ont considéré comme « hypothèse de départ que les systèmes d’éducation et de formation dépendaient de la présence de réglementations qui étaient les garants de la nation-État », mettant ainsi en évidence le lien étroit existant entre les systèmes d’éducation et les caractéristiques des différents modèles de capitalisme. L’éducation, qui a longtemps été considérée comme un bien publique et une responsabilité sociale de l’Etat ou des communautés locales, est de plus en plus vue comme un investissement économique privé. C’est ce que Gary Becker définit comme « le capital humain », qui a une incidence sur la croissance économique ainsi que sur l’esprit entrepreneurial selon William Baumol, Robert E Litan et Carl Schramm (2007). De nombreuses institutions de recherche et d’enseignement sont devenues des organisations compétitives orientées vers le marché et préoccupées par des notions de coûts, de production de savoir, et d’exploitation. Ayant à satisfaire des actionnaires plus nombreux que de simples étudiants ou professeurs, ces organisations rivalisent pour obtenir des fonds et une reconnaissance mondiale. Cette tournure vocationnelle, managériale, entrepreneuriale est-elle la conséquence de la crise traversée par les Arts et Humanités ? Est-elle le symptôme d’une conception plus instrumentaliste de la science et du savoir ? Une étude de ces transformations et réformes au sein de l’enseignement supérieur pourra ainsi apporter de nouvelles perspectives sur l’état du modèle anglo-saxon de capitalisme après la crise.

 *******

Le colloque portera sur les questions suivantes :

– Diversité des modèles d’enseignement supérieur et de recherche. Quels sont les éléments caractéristiques du modèle anglo-saxon d’enseignement supérieur et de recherche lorsqu’on le compare aux autres modèles ? Quel(s) lien(s) a-t-il avec un modèle spécifique de capitalisme ? Dans quelle mesure l’enseignement supérieur a-t-il promu ou influencé les systèmes d’innovation fondés sur ce modèle de capitalisme ? Quel est le lien entre l’enseignement supérieur et la recherche et les modèles de gouvernement ?

– Le modèle anglo-saxon d’enseignement supérieur et de recherche. Qu’est-ce qui a ou pourrait changer dans le fonctionnement des universités et des institutions de recherche ? Quels types de diplômes sont actuellement encouragés ? Pour quels étudiants ? Quels profils les universités recherchent-elles plus particulièrement dans leurs processus de recrutement ? Comment les universités peuvent-elles réussir à attirer de nouveaux étudiants et universitaires dans un marché de la connaissance globalisé?

– La question de la dépendance financière. Le problème de la dépendance financière s’est amplifié avec la crise financière, tout particulièrement en ce qui concerne l’accès des étudiants à l’enseignement supérieur, mais la question des liens financiers entre les universités et le gouvernement doit également être prise en compte. Quels sont les obstacles qui freinent l’accès des étudiants modestes et issus des minorités ? Quelles réformes ont-elles été mises en place ? Quelles politiques ont-elles été initiées par les gouvernements ? Celles-ci sont-elles toujours conformes au modèle de capitalisme anglo-saxon ?

– Structure économique et complémentarités institutionnelles. Dans quelle mesure la crise financière a-t-elle modifié les relations traditionnelles entre l’enseignement supérieur et la recherche et les autres institutions et agences gouvernementales ? Quels sont les compromis qui ont dû être faits dans certains domaines particuliers ? Dans quelle mesure l’image de l’enseignement supérieur et de la recherche a-t-elle été modifiée dans l’esprit du public ?

– Education, croissance économique et entrepreneuriat. Quelle est la relation entre la croissance économique et l’esprit entrepreneurial d’un côté, et le système éducatif de l’autre ? Le modèle anglo-saxon est-il plus efficace dans ce domaine ? Quels ont été les effets de la crise sur les investissements en capital humain ? Le modèle anglo-saxon est-il plus efficace en ce qui concerne cette relation ? La question de l’évolution de la compétition au niveau mondial de l’offre et de la demande en matière d’éducation pourra être étudiée.

– Approche critique et remise en question du modèle. Une description critique de ces changements peut être étudiée. Cette approche managériale de l’enseignement et de la recherche est-elle viable, ou même souhaitable ? Quels débats la propagation du modèle d’inspiration américaine d’une université managériale ou entrepreneuriale a-t-il suscité ou suscite-t-il dans le monde anglophone et au-delà ?

 *******

Les propositions (300-500 mots) et une courte biographie (5 à 10 lignes) sont à envoyer avant le 31 octobre à Fanny Lauby et Catherine Coron. Les auteurs des propositions sélectionnées seront informés aux alentours du 20 novembre.

Pour plus de renseignements sur le colloque, consulter : http://cervepas.univ-paris3.fr

 

Publicités

À propos de franckbarbin

French Professor at Hanyang University President of the AFC (Acteurs du Français en Corée) https://flecoree.wordpress.com

Publié le 16/10/2011, dans Appels à contribution, et tagué , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :