L’éducation aux médias

Pour prolonger les pistes de réflexion déjà amorcées ici sur l’utilisation des médias en cours, nous vous conseillons la lecture de cet article consacré à l’éducation aux médias.

L’éducation aux médias : un kit à l’intention des enseignants, des élèves, des parents et des professionnels
Le kit est en grande partie le produit du projet MENTOR lancé par l’UNESCO avec le soutien de la Commission européenne qui a réuni des chercheurs et des enseignants spécialistes de l’éducation aux médias en provenance de tout le bassin méditerranéen. Qu’est-ce que doit être l’éducation aux médias ? Qui doit l’assurer ? Comment l’intégrer dans les programmes scolaires ? En dehors de l’école, est-ce que les familles ont leur mot à dire ? Faut-il que les professionnels y participent et de quelle manière ? Quelles stratégies doit adopter le public pour gérer les avantages et les limites des médias ? Voilà quelques-unes des questions auxquelles les auteurs tentent de répondre.
Ce kit traite à la fois les moyens d’éduquer aux médias et de s’éduquer aux médias, tout au long de la vie. Il indique une double démarche possible pour l’utilisateur, tantôt en position d’apprenant, tantôt en position d’enseignant.

Le kit de formation propose une vision complète de l’éducation aux médias
– il promeut le partage des ressources, l’accès des jeunes aux médias tout en favorisant leur esprit critique et donne des indications sur les stratégies et les outils disponibles et capitalise sur les bonnes pratiques ;
– il propose un prototype de programme d’éducation aux médias pour la qualification de base des enseignants du secondaire, mais son approche modulaire et ses concepts-clé (productions, langages, représentations, publics) s’adressent également aux adultes hors système scolaire, aussi bien aux parents, aux professionnels des médias qu’aux décideurs ;
–  il comprend des manuels à l’intention des enseignants, des élèves et des parents, ainsi qu’un manuel des relations éthiques avec les professionnels et un manuel de maîtrise de l’Internet.

Quels que soient le point de vue et la manière dont on l’aborde, le kit prend en compte les besoins d’acquisition des compétences nécessaires pour décrypter les différents genres de messages et d’informations ainsi que les enjeux de citoyenneté au-delà de l’école et de la famille. Ce qui importe c’est d’établir des liens entre les différents acteurs impliqués dans le processus de socialisation des jeunes aux médias. Dans la perspective du développement, donner des bases solides et durables pour une éducation aux médias large et systématique est un point fondamental pour répondre aux besoins actuels de partage des connaissances et de diversité culturelle dans les nouvelles sociétés du savoir.

Une section “FAQ : Foire Aux Questions” et un “Glossaire raisonné de l’éducation aux médias”

Objectifs
– Donner des bases solides et durables pour une éducation aux médias large et systématique destinée aux enfants dès leur plus jeune âge, tant à l’école que dans les familles et dans les médias.
– Proposer des documents-cadres, sous la forme de manuels, pour aider ceux qui veulent développer l’éducation aux médias.
– Aider à la formation en proposant de généraliser des modules de formation initiale et de formation continue dans les cursus à l’attention des enseignants de tous les degrés mais aussi en dehors de l’école, par des initiatives pluridisciplinaires pour introduire des actions de sensibilisation des jeunes et des parents à l’éducation aux médias.
– Sensibiliser tous les acteurs, y compris les décideurs et les diffuseurs, au fait que l’éducation aux médias est un élément fondamental d’une pédagogie de la démocratie qui permettrait à l’école de retrouver sa mission de formation du citoyen sachant lire, écrire, compter, s’informer et communiquer ;
– Développer parmi les membres du public des compétences de communication et une conscience critique autonome, capable de discernement entre les intérêts authentiques et légitimes des médias et ceux des publics ;
– Construire une nouvelle citoyenneté démocratique, active, et participative, basée sur la responsabilité individuelle et collective ainsi que sur la solidarité et la coopération par la communication ;
– Soutenir le pluralisme, la diversité culturelle, et le partage des connaissances dans une perspective de développement solidaire.

UNESCO, 2006, 205 p.

Liens vers les sources: ESEN ; UNESCO

Publicités

À propos de franckbarbin

French Professor at Hanyang University President of the AFC (Acteurs du Français en Corée) https://flecoree.wordpress.com

Publié le 10/06/2011, dans Didactique, Pédagogie, et tagué , , , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :